Actualité 

C’est reparti : nouveau pic de pollution à l’ozone

actualisé le 21/11/2013 à 09h50

Avec le nouveau pic de chaleur qui s’abat sur la France, un nouveau pic de pollution à l’ozone envahit la région. Le dernier épisode date seulement d’une semaine.

C’est jeudi 1er août que ce nouvel pic a débuté. L’observatoire Air Rhône-Alpes a annoncé ce vendredi matin l’activation du dispositif préfectoral sur le bassin lyonnais et nord-Isère, l’est-Drôme et la vallée du Rhône.

Pic d'ozone 2 aout 2013

Capture d’écran Air Rhône-Alpes

En effet, le seuil d’information et de recommandations, fixé à 180 microgrammes (µg) par m3 en moyenne horaire, a été dépassé dans ces zones avec par exemple dans la Drôme un pic à 191 µg/m3 dans la journée de jeudi.

Cet épisode de pollution s’explique notamment par une masse d’air polluée en provenance du sud de la région et des températures supérieures à 30° C qui favorisent la formation d’ozone.

Avec le trafic des départs en congés ce vendredi 2 août, le risque de dépassement du seuil de tolérance de 180 µg/m3 reste élevé. Il est alors fortement recommandé aux personnes fragiles de suivre les préconisations sanitaires suivantes :

  • Limiter les activités à l’extérieur
  • Renoncer à la pratique de tout type de sport
  • Limiter l’usage de la voiture et si son usage est nécessaire, réduire la vitesse
  • Éviter l’utilisation de tout matériel à moteur thermique (tondeuse, broyeurs)
  • Éviter l’utilisation d’aérosols ou de produits à base de solvants tels que peinture, colle ou vernis

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

La piscine de Gerland rouvrira finalement en attendant le futur bassin promis

par Rue89Lyon. 472 visites. 1 commentaire.

Les archives de Lyon ont besoin de vos photos de mariage

par Rue89Lyon. 541 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 459 visites. Aucun commentaire pour l'instant.