Société 

Voeu pieux ? Le Grand Lyon vote le periph ouest malgré le gouvernement

actualisé le 25/12/2013 à 22h14

Périph ouest : cela ne fait que 27 ans que l’on en parle… Et on risque d’en parler encore quelques années avant le premier coup de pioche.

Ce mardi soir, le conseil communautaire a voté le scénario dit « Anneau des sciences » qui doit boucler le périphérique lyonnais d’ici une dizaine d’années (début des travaux envisagé).

Enfin, si l’Etat réalise le grand contournement autoroutier est ou ouest. Condition sine qua non, dans ce scénario, pour déclasser l’autoroute A6/A7 qui traverse aujourd’hui le centre-ville de Lyon.

Gros problème, l’inscription de ce contournement dans un grand schéma national des infrastructures vient d’être renvoyée aux calendes grecques. Le « COL » ou « CEL » vient d’être classé comme une seconde priorité par le rapport de la commission Mobilité 21 (dit rapport Duron).

Quelques minutes avant le vote par l’assemblée du Grand Lyon du principe du périph ouest, le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault confirmait, en creux, qu’il n’y aurait pas de grand contournement autoroutier de l’agglomération lyonnaise puisqu’il ne le retenait pas comme grands projets d’investissements pour avant 2030.

Lyon-A6-A7-perrache

Autoroute A7 à Perrache. Photo : Thomas Francillard / Rue89Lyon

 

Quelles solutions pour déclasser l’A6/A7 malgré le gouvernement?

La fraîche décision du gouvernement n’a pas refroidi l’enthousiasme du président du Grand Lyon (PS), Gérard Collomb, pour le scénario Anneau des sciences :

« Le Premier ministre a dit que le gouvernement allait actualiser les priorités, tous les cinq ans, par un dialogue avec les élus. Nous allons faire pression et rendre prioritaire ce qui, vu d’ailleurs, paraît moins important ».

Le maire de Lyon évoque comme piste de solution pour convaincre le gouvernement la « prolongation des concessions des sociétés d’autoroute ». Sans plus de précisions.

Seul groupe politique a voté contre ce scénario, Europe Ecologie/Les Verts (EELV) qui prône toujours un scénario mode doux. Comprendre : le déclassement immédiat de l’autoroute A6/A7 par le développement massif des transports en commun. Un scénario qui s’appuie notamment sur une expertise indépendante intervenue au cours du débat public, clos il y a quelques semaines.
Le coût du périph’ ouest est estimé à environ 2,5 milliards d’euros. Les études complémentaires qu’a voté le Grand Lyon ce mardi soir représentent, elles, un montant de 5 millions d’euros.

Partager cet article

L'AUTEUR
Laurent Burlet
Laurent Burlet
Journaliste à Rue89Lyon - politique - questions sociales - écologie.
En BREF

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Au Forum de l’entrepreunariat, bien-être et zénitude du porteur de projet

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Cour d’appel de Lyon : l’affaire du Center Parcs de Roybon renvoyée en décembre

par Rue89Lyon. 558 visites. 1 commentaire.