Vigies 

Expulsés, les demandeurs d’asile de la place Carnot trouvent refuge sous un pont

actualisé le 11/12/2013 à 17h01

Place nette. Ce mercredi, le maire de Lyon visitait le centre d’échange de Perrache pour présenter sa nouvelle configuration. L’avant-veille une centaine de demandeurs d’asile qui campaient place Carnot avaient été expulsés.

Metronews rapporte que ces Albanais ont trouvé refuge sous le pont Kirchner, à quelques encablures de la gare de Perrache et des autoroutes A6 et A7. Une quarantaine de tentes sont installées depuis lundi.

Michel Jouarre, vice-président du conseil de quartier et qui suit leur situation depuis longtemps, réagit :

« C’est scandaleux. C’est un endroit qui n’est jamais nettoyé, très insalubre. Il faut trouver des solutions plus durables, créer par exemple un centre d’accueil spécifique pour les primo arrivants ».

De son côté, le maire (UDI) du 2e arrondissement, Denis Broliquier explique que « nous n’avons plus les moyens de les accueillir ici » :

« Il s’agit avant tout d’asile économique masqué en asile politique. Car les Albanais n’ont aucune raison politique d’être ici ».

A lire sur metronews.fr

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Jean-Paul Bret parle publiquement de son cancer : les hommes politiques et la maladie

par Rue89Lyon. 857 visites. 1 commentaire.

Pour sa rentrée, David Kimelfeld règle son pas sur le pas de Gérard Collomb

par Laurent Burlet. 765 visites. 1 commentaire.

Géolocalisation par Snapchat : « Si on me tue un jour, on pourra me retrouver »

par Rue89. 627 visites. Aucun commentaire pour l'instant.