Vigies 

GL Events soupçonné de corruption en Algérie

actualisé le 17/12/2013 à 08h31

Les services de sécurité algériens ont établi une liste noire contenant le nom de onze entreprises étrangères, soupçonnées d’avoir versé des pots-de-vin à des responsables algériens pour obtenir des contrats, dans le secteur énergétique notamment, indique ce vendredi le site TSA (Tout sur l’Algérie). Cette liste a été transmise à la justice algérienne.

Dans le lot, des multinationales du secteur pétrolier, de l’évènementiel et de conseils.

On trouve notamment sur cette liste noire la société lyonnaise de communication GL Events. Elle est soupçonnée d’avoir obtenu de manière frauduleuse le contrat pour l’organisation du congrès mondial du gaz, qui s’est tenu à Oran en avril 2010, rapporte encore TSA.

A lire sur Algerie-focus.com

Partager cet article