Vigies 

Nice-OL : le point bien serré

actualisé le 08/01/2014 à 17h07

COMPTE RENDU. L’OL 2013 n’a pas toujours beaucoup de caractère, à peine plus de talent, mais, comme à Montpellier (1-2), il a su allier les deux au bon moment. Et c’est encore à Clément Grenier que les Lyonnais doivent ce bon match nul à Nice (1-1), qui leur assure presque la troisième place.

Le moment clé du match. 74ème : l’OL n’est dangereux que par à-coups alors que Nice semble pouvoir marquer à tout moment. Alors quand Maxime Gonalons reçoit son deuxième jaune en anéantissant un contre, huit minutes après avoir été averti avec Civelli suite à une échauffourée, ça commence à sentir très fort la défaite pour les Lyonnais.

Mais deux minutes plus tard, Clément Grenier, qui ne doit qu’à la qualité de ses coups de pied arrêtés d’être encore sur le terrain, va rendre au centuple la confiance de Rémi Garde en inscrivant des trente mètres ce qui aurait pu être le but de l’année s’il ne l’avait pas déjà inscrit à Montpellier.

 

Lire la suite sur leliberolyon.fr.

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Jean-Paul Bret parle publiquement de son cancer : les hommes politiques et la maladie

par Rue89Lyon. 830 visites. 1 commentaire.

Pour sa rentrée, David Kimelfeld règle son pas sur le pas de Gérard Collomb

par Laurent Burlet. 757 visites. 1 commentaire.

Géolocalisation par Snapchat : « Si on me tue un jour, on pourra me retrouver »

par Rue89. 624 visites. Aucun commentaire pour l'instant.