Vigies 

Nice-OL : jouer au contre

actualisé le 08/01/2014 à 22h37

AVANT-MATCH. Grosse pression sur l’OL qui se déplace à Nice pour un match qui pourrait faire passer le Derby pour une rencontre de bienfaisance. Les Lyonnais sont en position de force, mais une contre-performance pourrait leur coûter très cher. 20 millions, à la louche. Il va donc falloir attendre, même si c’est contre nature.

L’enjeu. Il est très clair d’un point de vue sportif et plus que pimenté par la présence de Claude Puel en face. « Ça ajoute une petite saveur particulière », a même concédé Gueïda Fofana, qui n’a pourtant pas croisé Puel à Lyon. C’était jeudi en conférence de presse à Tola Vologe, avant d’apprendre que le néo-latéral n’apprenne qu’il serait suspendu « par précaution », la Ligue ayant oublié de le signifier au club.

Mais si l’OL a une dent contre Puel, on n’ose imaginer ce qui l’en est à l’inverse. De toute façon, Nice doit gagner pour espérer une participation en coupe d’Europe l’année où le club inaugure son nouveau stade. L’OL, qui peut se contenter d’un point, n’aura donc qu’à attendre son adversaire pour mieux le contrer. Problème : c’est une situation dans laquelle il ne se retrouve quasiment jamais (à Paris et à Tottenham, pour deux défaites…) et que l’équipe ne semble pas faite pour ça.

Lire la suite sur leliberolyon.fr

Partager cet article