Vigies 

A Lyon, la femme de l’ex-bras droit de Kadhafi condamnée à de la prison ferme pour esclavage moderne

actualisé le 09/01/2014 à 03h45

Kafa Kachour Bashir, épouse de Bashir Saleh, ex-chef de cabinet de Mouammar Kadhafi, a été condamnée jeudi par la cour d’appel de Lyon, annonce 20minutes.fr. La peine est de deux ans de prison, dont un avec sursis, et 150 000 euros d’amende pour esclavage domestique dans sa luxueuse résidence secondaire de Prévessin-Moëns dans l’Ain.

Les quatre anciens salariés tanzaniens, deux soeurs quadragénaires et un couple de trentenaires, avaient attaqué la patronne en raison de leur condition de travail et de vie, de salaires quasi-inexistants et de la privation de leurs passeports. L’avocat de Kafa Kachour Bashir, Me Marc Ceccaldi, a annoncé que sa cliente allait se pourvoir en cassation.

La Franco-Libanaise de 57 ans est également condamnée à verser un total de 50 000 euros pour dédommager les quatre parties civiles. La condamnation est supérieure aux réquisitions de l’avocate générale, qui avait demandé deux ans avec sursis et «au moins 100 000 euros» d’amende lors du procès en appel le 28 mars 2013.

 

A lire sur 20minutes.fr

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

À Vaulx-en-Velin, François Hollande attendu par les profs mais snobé par Gérard Collomb

par Rue89Lyon. 1 130 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Contre la centrale nucléaire du Bugey, les militants sont sur le(s) pont(s)

par Rue89Lyon. 524 visites. 1 commentaire.

Vance Bergeron, chercheur lyonnais et « cycliste bionique »

par Rue89Lyon. 438 visites. Aucun commentaire pour l'instant.