Vigies 

La députée-maire PS de Chambéry pour les langues régionales mais contre le mariage gay

actualisé le 21/01/2014 à 11h23

Le mois dernier, François Hollande revenait sur sa promesse de ratifier la charte des langues régionales. Ceci après que le Conseil d’Etat eut estimé que donner des droits à des groupes particuliers irait contre le principe d’unicité du peuple français. Ce n’est pas l’avis de Bernadette Laclais, députée-maire PS de Chambéry qui a pu s’exprimer à ce sujet dans un long entretien accordé à La Voix des Allobroges.

Pour l’élue socialiste, qui avoue de ne pas parler un mot de francoprovençal (ndlr : dont l’air de diffusion correspond à une bonne partie de la région Rhône-Alpes) il s’agit avant tout « de conserver un patrimoine représentatif de l’identité d’un certain nombre de territoires », dont la Savoie.

« La première reconnaissance serait que des doubles appellations soient possibles sur les panneaux des communes, comme certains l’avaient demandé. Ce n’est pas interdit d’ailleurs, mais ce n’est pas non plus la règle. Ceux qui le souhaitent devraient aussi avoir la possibilité de l’apprendre dans des programmes validés, comme dans certains départements ».

Une divergence de plus entre la maire et le gouvernement. Lors du scrutin de la loi sur le mariage pour tous, elle ne s’était pas pliée à la consigne de vote de son groupe. Mais pas question de critiquer le gouvernement :

« Un parlementaire a toujours la possibilité de ne pas voter un texte pour des raisons d’intimes convictions. J’ai été élue avec un parti en soutenant très clairement le président Hollande, donc je leur suis fidèle. Mais la question de l’adoption touche chacun dans ce qu’il a de plus intime (…) Cela ne relève pas d’un clivage droite-gauche ».

A lire sur lavoixdesallobroges.org

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Enfants SDF : l’école Gilbert Dru de la Guillotière déjà dans la rue

par Laurent Burlet. Aucun commentaire pour l'instant.

Les archives de Lyon ont besoin de vos photos de mariage

par Rue89Lyon. 497 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 445 visites. Aucun commentaire pour l'instant.