Vigies 

Le master « inégalités et discriminations » de Lyon 2 sera-t-il fermé ?

actualisé le 25/01/2014 à 08h51

Des étudiants du master « Inégalités et discriminations » à l’université Lyon 2, la première formation de ce type en France, ont manifesté leur inquiétude jeudi de voir leur master supprimé faute d’un encadrement pédagogique suffisant.

« Notre formation est la première de ce type, mais risque d’être fermée », a expliqué à l’AFP (via le Alessandro Boncompagni, étudiant en première année de Master.

En effet, un poste d’enseignant titulaire destiné à l’encadrement pédagogique, n’a toujours pas été créé deux ans après le lancement du master, malgré les demandes du responsable du master Patrick Rozenblatt, soulignent les étudiants.

Actuellement, cette tâche est assurée par une enseignante vacataire qui n’est « pas rémunérée pour son rôle de responsable », ont-ils précisé.

L’enseignante vacataire en question, Djaouida Séhili, qui a participé à la création de la formation en 2011, explique :

« La vacation, c’est extrêmement précaire. Il y a un nombre d’heures à ne pas dépasser et c’est à des kilomètres du temps que je consacre à ce master ».

Jean-Luc Mayaud, président de l’Université Lyon 2 a « démenti catégoriquement » jeudi la fermeture du master :

« Le délai de recrutement d’un titulaire prend un an (…) Il y aura une solution provisoire avant une solution définitive ».

Patrick Rozenblatt voit lui « un problème de choix politique » dans ses difficultés à obtenir un poste qui lui avait été « promis oralement en septembre 2011 ». « Les thématiques qui sont les nôtres sur la discrimination sont délicates » a-t-il ajouté.

A lire sur nouvelobs.com

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Expulsées de leur campement, des familles albanaises occupent la mairie du 3ème

par Rue89Lyon. 736 visites. 3 commentaires.

Un tout nouveau musée à Lyon, dédié au peintre Jean Couty

par Le Petit Bulletin. 946 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Pédophilie dans l’Eglise : « Que fait-on de ces prêtres après le scandale ? »

par Alice Forges. 642 visites. Aucun commentaire pour l'instant.