Vigies 

A Lyon, grève chez BASF

actualisé le 01/10/2014 à 20h11

Les salariés d’une unité de BASF à Lyon, spécialisée dans la production d’actifs pour l’industrie cosmétique, ont entamé lundi un mouvement de grève de 3 jours, reconductible, pour dénoncer un plan de restructuration visant la société.
BASF Beauty Care Solutions emploie environ 250 personnes dans deux sites à Lyon (120 salariés) et à Pulnoy (Meurthe-et-Moselle), dans la banlieue de Nancy.

Selon un projet annoncé aux représentants du personnel fin 2012, BASF entend ne conserver à Lyon qu’une unité recherche et développement. Une cinquantaine de postes seraient supprimés, 40 autres délocalisés à Pulnoy et 10 feraient l’objet d’un transfert au sein du groupe.

Les élus du personnel contestent ce projet , qualifiant de « PSE de confort  » le plan social qui leur a été présenté.
Frédéric Jouvet, membre du CCE, a expliqué à l’AFP (via leparisien.fr) :

« Ce projet n’a pas de justification économique si ce n’est la recherche de compétitivité ».

Il ajoute :

« Les chiffres du 1er trimestre permettent de dégager une rentabilité de 20% et les carnets de commande sont pleins ».

Fin mars, l’allemand BASF, géant mondial de la chimie, a annoncé le regroupement de plusieurs de ses divisions, ce qui entraînera la suppression d’environ 215 postes. Parmi les mesures annoncées figure la vente d’Industrial Water Management, activité de produits pour le traitement de l’eau, dont le siège social est également à Lyon.

A lire sur leparisien.fr

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

En 2017, le « sans-abri aux fleurs » de Jean-Macé n’oublie pas son quartier

par Rue89Lyon. 711 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

200 nouvelles places d’hébergement et l’ouverture d’un gymnase : toujours insuffisant

par Rue89Lyon. 807 visites. 1 commentaire.

La vallée de l’Arve : le territoire le plus pollué de France en hiver ?

par Laurent Burlet. 2 229 visites. 1 commentaire.