Vigies 

Les Veninov refusent le protocole d’accord avec le repreneur Windhager

actualisé le 05/02/2014 à 06h25

Les ex-salariés de la société Veninov (toiles cirées) de Vénissieux (Rhône) ont refusé mercredi 10 avril de signer le protocole d’accord du repreneur Windhager, à la veille de l’audience devant le tribunal de commerce de Nanterre (Hauts-de-Seine) sur la reprise de l’activité, révèle France3.fr.

Ils dénoncent le fait que, alors que le groupe autrichien Windhager s’était engagé a « réembauché les 20 salariés qui s’étaient battus pour la survie de Veninov », seuls « 13 d’entre eux seront repris à temps partiel en CDI », dont aucun des cinq délégués CGT, a déclaré l’un d’eux, Stéphane Navarro.

Le 4 mars, un accord sur la relance du site, avec l’embauche de 20 salariés à temps partiel, avait été validé par le préfet du Rhône.

A lire sur France3.fr

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Contre la centrale nucléaire du Bugey, les militants sont sur le(s) pont(s)

par Rue89Lyon. 483 visites. 1 commentaire.

Une fuite de 20 tonnes de bioéthanol à la gare de Sibelin : pas d’« effet domino », jusqu’à quand ?

par Anne Rivière et Laurent Burlet. 1 439 visites. 1 commentaire.

Au Bachut, à la Duchère et à Hôtel de ville, la démocratie en forum

par Rue89Lyon. 359 visites. Aucun commentaire pour l'instant.