Actualité 

Grand Stade : une enquête publique défavorable au prolongement du T2

actualisé le 31/03/2014 à 12h45

L’avis défavorable du commissaire enquêteur a été rendu le 22 février, l’enquête s’achevant elle-même le 31 janvier, mais il serait passé quasi inaperçu si les opposants au projet du Grand Stade ne l’avait pas attrapé au vol.

Dans son rapport lisible sur le net, le commissaire enquêteur se montre plutôt défavorable au projet du Sytral de prolonger la ligne de tram T2 entre Eurexpo et le rond-point René Cassin, à l’entrée Ouest de Chassieu. De quoi acheminer jusqu’au futur Grand Stade de l’OL. Mais cet aspect est gardé sous silence par le Sytral.

Les conclusions du rapport mettent donc en doute l’intérêt du prolongement du T2, estimant qu’il ne desservira pas la zone industrielle voisine, que l’intermodalité est illusoire… Et surtout que le véritable objectif de ces travaux (rejoindre le futur OL land) n’est pas clairement donné par le Sytral. L’autorité organisatrice des transports en commun lyonnais n’aurait-elle pas voulu les intégrer dans son plan d’accès au futur Grand Stade, dans le but ne pas gonfler davantage la note liée à ce projet lyonnais qui connaît une forte opposition et de multiples rebondissements ?

C’est ce que le rapport sous-entend :

« Si dans le dossier il est bien dit que « l’aménagement de T2C (…) ne participera pas à au programme de l’accès Sud du Grand Stade, les 2 programmes étant clairement séparés et indépendants fonctionnellement », divers écrits et déclarations laissent beaucoup de Chasselands en douter. »

Le commissaire enquêteur semble lui aussi en douter, et l’a donc pointé de façon relativement sévère dans son rapport. Pour un des opposants au Grand Stade, blasé, « ce rapport ne changera certainement rien ». Le Sytral et le Grand Lyon devraient faire valider le prolongement de la ligne T2 d’ici la fin du mois d’avril.

Les prévisions de fréquentation sur ce prolongement de 2 kilomètres est de 1000 à 1500 clients par jour (dont 700 à 1200 seraient nouveaux), pour un coût global du projet estimé à 27,5 millions d’euros (sans compter les 5,7 millions d’euros de matériel roulant).

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Dalya Daoud
Dalya Daoud
Redchef à Rue89Lyon.
En BREF

Effet François Fillon à Lyon : le juppéiste Michel Havard met entre parenthèses sa vie politique

par Rue89Lyon. 977 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La distribution de tracts est-elle un délit ?

par Rue89Lyon. 388 visites. 1 commentaire.

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. 205 visites. Aucun commentaire pour l'instant.