Vigies 

Une d

actualisé le 11/02/2014 à 22h12

Samedi 30 mars, en faisant leur ronde du matin, les surveillants du quartier des femmes de la maison d’arrêt de Lyon-Corbas ont découvert le corps sans vie d’une détenue âgée d’une soixantaine d’années.

La détenue qui, selon les premiers éléments de l’enquête, se serait asphyxiée dans la nuit de vendredi à samedi à l’aide d’un sac ou un sachet était seule dans sa cellule individuelle où elle avait été placée en détention provisoire très récemment. L’absence de co-détenue au moment du drame conforte la thèse d’un suicide. Cet événement fait suite à un autre du même type survenu le 11 mars dernier.

Un autre détenu, incarcéré également sous le régime de la détention provisoire et qui devait comparaître à une audience correctionnelle le 25 mars dans le cadre d’une affaire de violences, avait été retrouvé pendu dans sa cellule le 11 mars.

Lyon-Corbas est la prison où l’on se suicide le plus en France.

A lire sur leprogres.fr (payant) 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

A Lyon, premier pic de pollution aux particules fines de l’automne

par Rue89Lyon. 1 085 visites. 3 commentaires.

Le plus gros squat de la Guillotière expulsé

par Laurent Burlet. 2 453 visites. 1 commentaire.

Salon des vins à Lyon : un happening exceptionnel autour de cuvées rares ou épuisées

par Antonin Iommi-Amunategui. 495 visites. Aucun commentaire pour l'instant.