Actualité 

Un collectif musulman "pour l'enfance" fait monter des cars de Lyon contre le mariage gay

Il se présente comme le premier collectif de France à parler au nom de musulmans, opposés au projet de loi relatif au mariage pour tous. Le « collectif des musulmans pour l’enfance », comme son nom l’indique, s’inquiète surtout du « sort des enfants », de la perspective de l’adoption par des couples gays, de la procréation médicalement assistée et de la gestation pour autrui, etc.

Monté en amont de la « Manif pour tous », organisée ce samedi 24 mars à Paris contre le projet de loi du gouvernement, le collectif a diffusé tracts et messages dans les mosquées de l’agglomération lyonnaise.

D’après Aderrahmane Ait-Rabah, porte-parole, quatre cars étaient déjà remplis ce vendredi matin, deux autres pourraient l’être d’ici ce soir. Soit environ 300 personnes de confession musulmane, qui partiraient pour la capitale, à partir des mosquées de Gerland, de Villeurbanne, de Décines, du 3e arrondissement de Lyon, de Saint-Priest, et de la Grande Mosquée à Mermoz (Lyon 8e).

Selon lui, « on a trop catalogué les Musulmans et on les a taxés d’homophobie. Mais c’est une image qu’on leur a collés ». L’idée étant de manifester aux côtés des autres groupes, formés principalement par les catholiques.

Aderrahmane Ait-Rabah, cadre dans le transport logistique, assure qu’aucune instance religieuse ne se trouve derrière le collectif, pas plus qu’un parti politique :

« Je l’ai dit à tous les militants : attention à la récupération politique. »

L’initiative, présentée comme « citoyenne », prendrait d’après son porte-parole de plus en plus d’ampleur et trouverait une résonance nationale. Une autre association, se réclamant également des musulmans de France, Fils de France, figure dans la liste des associations et collectifs participants. Le journal Le Monde, dans un article intitulé Derrière la Manif pour tous, la grande illusion, estimait ce jeudi que les collectifs musulmans représenteront 5% des manifestants ce samedi.

 

 

 

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Dalya Daoud
Dalya Daoud
Redchef à Rue89Lyon.
En BREF

Jean-Paul Bret parle publiquement de son cancer : les hommes politiques et la maladie

par Rue89Lyon. 788 visites. 1 commentaire.

Pour sa rentrée, David Kimelfeld règle son pas sur le pas de Gérard Collomb

par Laurent Burlet. 749 visites. 1 commentaire.

Géolocalisation par Snapchat : « Si on me tue un jour, on pourra me retrouver »

par Rue89. 622 visites. Aucun commentaire pour l'instant.