Société 

Luc, curé avec 2 000 € par mois, n’a pas été touché par la crise

Il est à la fois recteur à Lyon et enseignant de théologie à Paris. En 2009, il touchait 1 340 euros par mois. Mais Luc ne parle pas de salaire : il s’agit d’indemnités.

Il y a quatre ans, nous quittions Luc Forestier sur le parvis de l’église Saint Eustache à Paris, après un entretien passionnant. Le curé venait de nous confier le contenu de son porte-monnaie pour Eco89.

Une fois l’article publié, nous avions échangé quelques messages dans lesquels il se disait surpris à la fois par la sévérité et la justesse des commentaires. Il se souvient :

« J’avais trouvé les retours un peu durs mais c’est normal, le religieux attire ce genre de critiques. »

Quelques semaines après notre rencontre, il a quitté Saint Eustache pour une année sabbatique à Troyes, prise en charge par sa congrégation. Cette année-là a été consacrée à finir sa thèse sur H. Richard Niebuhr, un théologien protestant américain.

 

Lire la suite sur Rue89.

Partager cet article