Société 

Le Harlem Shake des footballeurs de Saint-Etienne ou l'affreux retour de la Tecktonik

Non, ce n’est pas parce qu’il est écrit de Lyon que cet article est nécessairement anti-stéphanois. Mais là, alors qu’il ne s’agit même pas d’une histoire de derby, on ne peut que se désoler de la dernière prestation des joueurs de l’ASSE.

Première équipe de D1 à se lancer dans une version personnelle de Harlem Shake, ce phénomène qu’on aime qualifier de « planétaire », Saint-Etienne démarre par quelques pas de tecktonik (style de danse qu’on espérait croyait mort et enterré), réalisés par un joueur affublé d’un masque de Bart Simpson.

La chorégraphie s’organise dans les vestiaires sous les yeux de Christophe Galtier, un entraîneur à peine perturbé. Et s’achève dans une sorte d’orgie du meilleur goût.

Fun fun fun, la communication de Saint-E’.

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Dalya Daoud
Dalya Daoud
Redchef à Rue89Lyon.
En BREF

[Tribune] Comment faire gagner en légitimité le fonctionnement de l’Union Européenne ?

par Tribune. Aucun commentaire pour l'instant.

Le « fact-checking » pour rétablir la vérité ?

par Rue89Lyon. 245 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Manif du GUD interdite : combien de militants d’extrême droite dans les rues de Lyon ?

par Rue89Lyon. 2 931 visites. 3 commentaires.