Vigies 

Le Drive du Leclerc de Ville-la-Grand : "un nouveau système d'exploitation"

Laure B., 27 ans, ex-manutentionnaire au Leclerc Drive de Ville-la-Grand, à deux pas de Genève (Haute-Savoie), témoigne d’un système dans lequel de mauvaises statistiques promettent une sanction immédiate.

Tout le monde connaît la chaîne E. Leclerc, mais qui connaît le principe du « drive » de Ville-la-Grand en Haute-Savoie ? C’est un nouveau système d’exploitation. Il suffit d’un hangar rempli de marchandises, de personnes à la recherche d’un emploi et d’un directeur autoritaire.
Les clients passent leur commande sur Internet puis viennent chercher leurs courses sur place, c’est ça le drive.
Munis d’une « scannette », d’un chariot nommé « Dolly » – dont ils ne doivent jamais se séparer sous peine de représailles et d’un contrat à la semaine –, les employés remplissent des sacs avec les articles commandés.

 

J’ai réussi à faire virer quelqu’un d’autre

L’instrument de cette précarité extrême, la « scannette », s’empresse de surveiller sournoisement. C’est l’outil indispensable ainsi que l’espion infiltré des supérieurs. Greffée à notre main, elle enregistre le temps que le travailleur met entre chaque article, le temps qu’il met pour effectuer une commande et le temps où « il ne fait rien ».
Postés devant leur ordinateur, les supérieurs nous suivent pas à pas, minute par minute, dans l’immensité de ce hangar.
Les travailleurs sont alors mis, sans le savoir, en concurrence, non pas sur la qualité de leur travail mais sur les statistiques créées par leur performance. J’ai fait l’expérience de mauvaises statistiques et la sanction est immédiate : la révocation.

Lire la suite sur Rue89

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89
Rue89
Rue89, le pure-player d'information monté depuis Paris et sur lequel une équipe de journalistes lyonnais à pris modèle pour lancer Rue89Lyon.
En BREF

Ovidie réalise un brulot sur l’industrie du porno, diffusé ce mercredi

par Rue89. 1 356 visites. 2 commentaires.

En 2017, le « sans-abri aux fleurs » de Jean-Macé n’oublie pas son quartier

par Rue89Lyon. 883 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

200 nouvelles places d’hébergement et l’ouverture d’un gymnase : toujours insuffisant

par Rue89Lyon. 932 visites. 1 commentaire.