Vigies 

Fin de grève pour les urgentistes de Grenoble

Les médecins urgentistes du CHU de Grenoble ont annoncé aujourd’hui qu’ils retiraient leur menace de démission après avoir obtenu de leur direction la création de trois postes de médecins supplémentaires.

Dénonçant une « maltraitance institutionnelle organisée », les urgentistes avaient écrit le 21 janvier à leur direction pour réclamer l’embauche de huit médecins, en faisant valoir qu’un seul praticien assurait la garde de nuit pour s’occuper parfois d’une quarantaine de patients.

Le 5 février dernier, trois jours avant la visite du premier ministre dans l’établissement à l’occasion de la réforme de la santé, les urgentistes avaient reçu le soutien du médiatique président de l’Association des médecins urgentistes de France (Amuf), Patrick Pelloux.

Lire la suite sur Lefigaro.fr

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

A Lyon, deuxième journée contre la loi travail 2 : une vraie manif mais une mobilisation qui marque le pas

par Rue89Lyon. 2 949 visites. 1 commentaire.

Jean-Paul Bret parle publiquement de son cancer : les hommes politiques et la maladie

par Rue89Lyon. 895 visites. 1 commentaire.

Pour sa rentrée, David Kimelfeld règle son pas sur le pas de Gérard Collomb

par Laurent Burlet. 770 visites. 1 commentaire.