Actualité 

Grand Hôtel-Dieu : lancement du projet sans Pôle régional de promotion de la santé

Jeudi, le maire PS de Lyon, Gérard Collomb, et Bernard Vitiello d’Eiffage Construction, présentaient à la presse les grandes lignes du projet de réhabilitation de l’Hôtel-Dieu. Le Pôle régional de promotion de la santé n’y trouve pour l’instant pas de place, malgré la promesse du maire.

En 2017, l’Hôtel-Dieu rouvrira ses portes aux Lyonnais. Fermé depuis 2010, le bâtiment historique, qui est pensé  comme « un outil du rayonnement international de Lyon », abritera des bureaux, un hôtel cinq étoiles, des logements ainsi qu’un « parcours du goût ».

Le projet de rénovation de l’Hôtel-Dieu va conserver l’architecture du site tout en apportant des innovations technologiques. Au total ce seront près de 40 000 m2 qui seront réhabilités et 11 500 m2 de surface qui seront construites.

Avec un budget estimé à près de 250 millions d’euros, c’est la société Eiffage Construction qui portera le projet, dont les travaux commenceront à la fin de l’année pour se terminer à l’horizon 2017. Avant cela,  il faudra attendre l’accord de la Commission des monuments historiques. Gérard Collomb a ainsi expliqué à Tribune de Lyon :

« Nous sommes confiants quant à l’officialisation de cet accord qui devrait intervenir avant le 28 juin prochain ».

Malgré le semi-échec de la ville de Lyon au titre de Cité de la gastronomie, le patrimoine culinaire de Lyon sera à l’honneur avec l’installation de neuf restaurants, de commerces dédiés à la cuisine et aux arts de la table ainsi qu’un marché du terroir. En tout, 15 000 m² seront dédiés à la gastronomie sous toutes ses formes à travers un « parcours du goût » destiné à mettre en avant les différentes facettes de la gastronomie lyonnaise.

Outre l’hôtel de luxe cinq étoiles Intercontinental, qui prendra un quart de l’espace total de l’Hôtel-Dieu, 12 logements, du studio au T5, qui n’avaient encore jamais été évoqués viendront s’ajouter au complexe.

Grand-Hotel-Dieu

 

Incertitude autour du projet de Pôle régional de promotion de la santé

Grand absent lors de la présentation du projet Grand Hôtel-Dieu : le Pôle régional de promotion de la santé (PRPS). Il a été lancé en 2009 par un collectif de citoyens opposé à la transformation d’un lieu traditionnellement dédié à la santé en un pôle commercial de luxe. Si un musée de la Médecine verra bien le jour, rien n’est moins sur concernant le PRPS.
Selon le Progrès, le projet « continue d’avancer ». Mais il n’en est pas fait mention dans le dossier de presse d’Eiffage. Selon leur agence de com’ en charge de la communication du projet :

« Le Pôle régional de promotion de la santé ne fait pas partie du projet Grand Hôtel-Dieu. Ses promoteurs sont en discussion avec Eiffage, mais le nouveau projet n’a pas vocation à accueillir d’activités médicales. »

Partager cet article

L'AUTEUR
Hugo Lautissier
Hugo Lautissier
Tout ce que vous n'avez jamais voulu savoir sur les séries TV sans jamais oser le demander
En BREF

La piscine de Gerland rouvrira finalement en attendant le futur bassin promis

par Rue89Lyon. 497 visites. 1 commentaire.

Les archives de Lyon ont besoin de vos photos de mariage

par Rue89Lyon. 582 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 470 visites. Aucun commentaire pour l'instant.