Vigies 

Najat Vallaud-Belkacem abandonne des mandats, mais pas ses indemnités

Le 4 février dernier, la porte-parole du gouvernement se félicitait d’avoir renoncé à deux de ses trois mandats cumulés en plus de ses activités de ministre. Elle renonçait alors aux fonctions de conseillère municipale de la ville de Lyon et de conseillère communautaire du Grand Lyon. Elle déclarait :

« Pour porter plus aisément cette réforme à laquelle je crois beaucoup et dans la clarté la plus grande, c’était bien à moi-même de clarifier les choses. »

Il semblerait pourtant que les choses ne soient pas encore si claires : la ministre conserve le mandat de conseillère générale du Rhône, le mieux payé des trois, et atteint donc encore le plafond légal autorisé. La commission Jospin, de son côté, préconisait l’interdiction du « cumul de fonctions ministérielles avec l’exercice de tout mandat local. »

Lire la suite sur nouvelobs.com

Partager cet article