Vigies 

Windhager, repreneur de Veninov, menacé d'une astreinte de 30 000 euros par jour

actualisé le 12/09/2013 à 15h08

Marc Sénéchal, le mandataire judiciaire de Veninov, a finalement décidé d’assigner en référé les trois dirigeants du groupe autrichien Windhager, pour non-respect de leurs engagements. La nouvelle est tombée mercredi soir, lors d’une réunion du comité de soutien de l’usine. Un rendez-vous a été fixé pour le 19 février prochain au tribunal de commerce. A partir de là, un délai sera accordé à Windhager pour mettre en œuvre ses propres ordonnances, signées le 4 mai 2012. Le groupe autrichien s’était à l’époque engagé à faire redémarrer l’activité de production de toiles cirées à Vénissieux, et à embaucher 40 à 50 ex-salariés d’ici l’automne. Si le nouveau délai n’est pas respecté, il sera condamné à une astreinte de 30 000 euros par jour de retard.

 Lire la suite sur leprogres.fr

Aller plus loin

Montebourg à Lyon : les Veninov reprennent les hostilités contre leur repreneur Windhager

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Au Forum de l’entrepreunariat, bien-être et zénitude du porteur de projet

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Cour d’appel de Lyon : l’affaire du Center Parcs de Roybon renvoyée en décembre

par Rue89Lyon. 555 visites. 1 commentaire.