Vigies 

Un collectif étudiant s'attaque aux arnaques des "vendeurs de listes" immobilières

Ils sont légions, les étudiants qui tombent régulièrement dans les arnaques immobilières. Un collectif a décidé d’interpeller la ministre du logement Cécile Duflot, ainsi que l’opinion publique, au sujet des « vendeurs de listes ». Des agents immobiliers qui vendent à prix d’or des listes d’appartements supposément vacants, mais qui se révèlent dans la plupart des cas déjà occupés, voire inhabitables.

« Seulement 5 % des étudiants trouvent finalement un logement convenable grâce à ces listes. Les autres paient pour ne rien avoir ou presque. Ces pratiques sont scandaleuses !

La plupart des agences disent avoir des annonces exclusives à proposer alors qu’elles les ont reprises sur des sites ou des journaux gratuits », commente Léa Paire-Ficout, présidente de la confédération étudiante.

Lire la suite sur 20minutes.fr

 

Aller plus loin

Le Portail de Rue89Lyon sur l’Immobilier

Partager cet article