Vigies 

Un train transportant de l'uranium déraille dans la Drôme

Contrairement à ce qui avait été rapporté dans un premier temps, le train chargé d’uranium appauvri se rendait au Pays-Bas sur un site d’entreposage et non en Allemagne.

Tricastin-Areva-Centrale-Nucleaire-2

L’usine d’enrichissement Areva du Tricastin (Drôme). Crédit : Areva

L’accident s’est produit vers 17h à hauteur de St Rambert d’Albon, dans la Drôme. Un wagon en provenance de l’usine d’enrichissement d’uranium du Tricastin, à bord duquel se trouvaient des fûts transportant de l’uranium appauvri, a déraillé sur un aiguillage. Il n’y a pas eu de choc majeur et le chargement n’a pas souffert. Des travaux étaient en cours lundi soir pour remettre le convoi sur les rails.

Dans un communiqué, cité par l’AFP (via liberation.fr) la direction d’Areva (propriétaire de l’usine d’enrichissement du Tricastin qui fabrique du combustible pour les centrales EDF) a affirmé qu’il s’agissait d’un « problème mécanique sans incidence sur sa sûreté». « L’uranium appauvri est stable, incombustible, insoluble dans l’eau et non corrosif», selon Areva.

Lire la suite sur liberation.fr

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon

Premier pure player d’informations lyonnais.
100% gratuit, indépendant et participatif.

En BREF

Label Market « Jaquette et diamant » : le bon son de Lyon en circuit court

par Bertrand Enjalbal. 292 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Écoles occupées à Lyon : « Ce n’est pas à nous, parents, de pallier les carences de l’État »

par Thomas Sévignon. 1 324 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

À Lyon, les anti-IVG tentent de se remobiliser

par Laurent Burlet. 1 913 visites. Aucun commentaire pour l'instant.