Appartement 16

Pour en finir avec 2012, épisode 2 : la musique

324 visites | aucun commentaire

Deuxième volet du bilan de l’année (après le cinéma), avec des sons à réécouter et d’autres à bannir. Si vous n’êtes pas d’accord, à la limite, personne ne vous en voudra.

La playlist (pas forcément par ordre de préférence, mais là, ça fait presque un mix) :

1. Electric Electric – La Centrale

2. Karen O & Trent Reznor – The Immigrant Song (bande originale de Millenium)

3. Birth of Joy – Make things happen

4. Von Pariahs – Someone New

5. Breton – Edward the confessor

6. MIA – Bad Girls

7. Nas – The Don

8. Yasiin Bey – Niggaz in poorest

9. La Rumeur – Tout brûle déjà

10. Matt Elliott – Also ran (bande originale de Tuer pour aimer, pour ceux qui suivent ce blog)

http://soundcloud.com/chamanisme/also-ran

11. H-Burns - Stubborn man demo

12. Mademoiselle Igor – Quelqu’un que j’usais de connaître

http://www.pardon-my-french.fr/songs/Mademoiselle%20Igor%20-%20Quelqu_un%20que%20j_usais%20de%20connaitre%20%28Gueautiaient%29.mp3

13. Françoise Hardy – Le temps de l’amour (bande originale de Moonrise Kingdom)

14. Los Mustang – El ritmo del silencio (bande originale de Voisins du Troisième Type)

Les Meilleurs Concerts :

1. Dirty Beaches au Primavera Sound Festival

2. Birth of Joy aux Transmusicales de Rennes

3. Shellac au Primavera Sound Festival

4. Matt Elliott + Dark Dark Dark au Marché Gare

5. La Rumeur à la Bobine

« Vas-y baisse la lumière ; La Rumeur c’est sombre, frère »

Douleurs en tous genres :

10. The Walkmen en live

Leur dernier album, tant et tant loué par des médias trop heureux de prendre le train en marche, sonnait déjà comme un avertissement – pour ne pas dire un bon retournement de veste. Et sur scène, c’est la sanction : les tioubes sont performés comme des hymnes pour public de stade bourré au panaché. Fermez les yeux, et vous entendrez presque Coldplay.

9. Etienne Daho

Non seulement le vénérable triste sire brade son talent pour l’insupportable Lou Doillon, mais en plus, il laisse Lescop violer son cadavre sans que personne n’y trouve à redire. Sale époque, je vous le dis.

8. L’album de Noël de John Travolta et Olivia Newton-John

Le culte du recyclage poussé à son plus absurde extrême.

7. Diplo produit l’album de reggae de Snoop Dogg, rebaptisé Snoop Lion pour l’occasion

Mes cauchemars sont moins terrifiants et plus crédibles.

6. Morsay

Malgré la concurrence forcenée de multiples rappeurs en carton sur la toile (King Micko Black, Liza Monet…), le créateur de la marque de fringues Truand de la Galère conserve la tête. Notamment grâce à la monumentale bande originale de son chef-d’œuvre cinématographique « censuré par les Illuminatis », La Vengeance, ou à son hallucinante vidéo de candidature aux présidentielles.

5. Crystal Castles

Yep, Alice Glass a finalisé sa mue. Le problème, c’est qu’elle est irrémédiablement devenue la Mylène Farmer de la communauté cyber goth.

4. Bloc Party

Au fil des albums, il devient de plus en plus dur de défendre les errances de Kele et sa bande. Si d’aucuns ont pu applaudir leur « virage métal » (© Les Inrockuptibles), à un moment, faut arrêter de se mentir : c’était quand même n’importe quoi, et surtout, atroce pour les oreilles.

3. Les Forbans jouent pour le FN

« Il ne faut diaboliser personne. J’ai toujours adoré la controverse. Au moment où la mode était au disco, moi je faisais du rock’n'roll ! Je pense que l’artiste ne doit pas faire de politique. Tous les artistes qui en font sont des crétins ». Albert Kassabi, chanteur des Forbans.

2. Le retour de l’eurodance

En fait, quand Eminem reprenait What is Love ? de Haddaway, il ne déconnait pas. PAS DU TOUT.

1. Le dubstep

La France vient à peine de finir d’essorer la drum’n’bass que débarque avec plusieurs mois de retard (comme d’hab’) la nouvelle mode électronique abrasive. Oui, pour citer Didier Super, des DJs et artistes dubstep, y en a des biens. Le problème étant que pour l’instant, dans les soirées et en festivals, personne ne fait encore le tri.

 


Partager cet article


Soutenez Rue89Lyon Vous avez apprécié cet article ?
Abonnez-vous pour que Rue89Lyon puisse
en produire d'autres et plus.

Publicité

À vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 characters available

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>