Appartement 16
  • 13:26
  • 27 décembre 2012
  • par Laurent Burlet

Rhônexpress : pourquoi se rendre à l’aéroport de Lyon coûte-t-il si cher ?

23930 visites | 36 commentaires

Le 1er janvier, il faudra débourser non plus 14 mais 15 euros pour se rendre à l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry. Rhônexpress est la navette la plus chère de France. Et certainement l’une des plus chères d’Europe.

Rhonexpress-Rhone-Train-Une

Le tram-train Rhônexpress photographié en mars 2010.©Philippe Juste/Maxppp

Inaugurée en août 2010, la navette Rhônexpress permet de se rendre en trente minutes à l’aéroport Lyon Saint-Exupéry de la gare Part-Dieu, via un tram-train qui utilise pour une part les voies du tram T3 des Transports en Commun Lyonnais (TCL). C’est une concession du Département du Rhône confiée à l’entreprise Rhônexpress, filiale notamment du géant du béton, Vinci.
Dès sa mise en service, son prix a fait bondir les voyageurs qui ont pu regretter le bus qui était en circulation jusque là. Autant dire que la dernière augmentation des tarifs va faire encore beaucoup parler.

1/ Des frais supplémentaires de maintenance

C’est lors de la dernière séance publique du conseil général du Rhône, le 21 décembre, que le président Michel Mercier (UDI) a fait voter les nouveaux tarifs 2013.
Pour un aller simple, il en coûtera donc 15 euros. Soit une hausse de 7,1%, au lieu des 2,8% annuels prévus par le contrat liant la société Rhônexpress au Département du Rhône.
Dans son rapport, le président du conseil général a expliqué que cette forte augmentation est la conséquence de la mise en place d’une rame supplémentaire qui coûte la somme de 350 000 euros par an. Cette rame supplémentaire étant due à la difficile cohabitation du Rhônexpress et du tram T3 des TCL, qui partagent la même ligne jusqu’à Meyzieu. Ainsi l’explique le rapport des services départementaux :

« le Rhônexpress fonctionne avec une rame de plus que prévu dans le contrat initial, en raison du dépassement du temps de trajet sur la partie commune des voies (…). Cette rame supplémentaire génère des frais de maintenance non prévus dans l’équilibre général du contrat ».

Cette hausse a été qualifiée d’« inacceptable » par Béatrice Vessilier, la conseillère générale Europe-Ecologie / Les Verts (EELV) de Villeurbanne. Avec les conseillers généraux communistes, les élus écolos du Département ont voté contre cette nouvelle augmentation des tarifs, qui a été adoptée avec les voix du PS et de la toute la droite (UMP et UDI).

Les élus EELV ont notamment expliqué que Vinci, dont la filiale exploite Rhônexpress, bénéficie d’un contrat de concession très favorable et peut donc faire un effort financier.

2/ Un investissement très avantageux pour la société Rhônexpress

Pour justifier cette nouvelle augmentation tarifaire comme les tarifs élevés, Michel Mercier invoque toujours le fait qu’il s’agit d’une société privée qui supporte l’investissement et donc les principaux coûts. Ce qui est faux. Rhônexpress représente un investissement global d’environ 120 millions d’euros que le Rhône paye au prix fort.

Selon les termes du contrat de concession, la société Rhônexpress a à sa charge uniquement l’acquisition du matériel roulant (26 millions d’euros). Mais la société ne fait qu’avancer une partie de l’investissement (50,55%, soit 32 millions) que le conseil général rembourse chaque année à hauteur de 3,5 millions d’euros par an.
Moralité, comme le soulignait la Chambre régionale des comptes de Rhône-Alpes, dans un avis du 5 juillet 2007 (voir le pdf) « le délégataire (la société Rhônexpress, ndlr) ne supporte aucune charge d’investissement ».

http://www.rue89lyon.fr/wp-content/uploads/2012/12/Rhonexpress-CRC-RhoneAlpes-Juill07-pdf.pdf

3/ Un monopole de trente ans injustifié

En conclusion de ce même avis 5 juillet 2007, la Chambre régionale des comptes affirme que l’effort financier consenti par Rhônexpress ne justifie pas une concession de trente ans pendant laquelle aucun autre mode de transport public ne peut venir concurrencer le tram-train :

« Si le délégataire prend en compte le risque d’exploitation du service, il ne supporte aucune charge d’investissement, la durée du contrat fixée à trente ans n’est pas justifiée par les prestations demandées au délégataire ».

Les usagers rhôdaniens du Rhônexpress sont ainsi doublement pénalisés :

  • Ils ne peuvent pas prendre un bus ou un train pour faire le trajet Lyon-aéroport, contrairement à ce qui se pratique dans d’autres villes européennes.
  • Ils payent deux fois le service : en s’acquittant de leurs impôts et achetant très cher un ticket Rhônexpress.

4/ Des prix « dans la moyenne basse européenne »

Malgré un prix de 26 euros (à partir du 1er janvier 2013) pour un billet aller-retour, contre 15,90 euros l’ancienne navette Satobus, le président de la société Rhônexpress, Yves Périllat, justifiait les prix par un alignement sur les prix européens. En juin dernier, lors d’une conférence de presse sur les deux ans de Rhônexpress, il réagissait à une enquête interne selon laquelle 69% des usagers jugeaient le prix trop cher :

« Les tarifs se situent dans la moyenne basse au niveau européen ».

Cette façon de justifier des prix d’un service public (car il s’agit bien d’une délégation de service public) est curieuse. D’autant plus qu’une rapide collecte des tarifs des navettes aéroportuaires des principales villes françaises et de quelques villes européennes montre que le Rhônexpress se situe plutôt dans la fourchette haute européenne.


Partager cet article


Soutenez Rue89Lyon Vous avez apprécié cet article ?
Abonnez-vous pour que Rue89Lyon puisse
en produire d'autres et plus.

Publicité

À vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 characters available

36 Commentaires postés

  1. Bien souvent, à chaque convention entre le secteur public – privé, nos élus signent des conditions hallucinantes !!!

    Mais c’est la faute à ce système qui permet qu’un élu qui peut avoir des connaissances en médecine se retrouve à gérer de la voirie ou bien la mise en place des déplacements urbains.

    Bien évidemment, le secteur privé en profite !!!

    Et nous ?! on paie !

  2. Merci pour cet article qui dit clairement le scandale qu’est Rhône Express. Il y a cependant une alternative qui se dessine (outre les sites de co-voiturage). J’ai entendu parler de ça sans l’avoir testé :

    http://service.vivastreet.com/annonces-service+lyon-69008/navette-lyon-aeroport-lyon-saint-exupery/54783775

  3. Y-a-t-il des lyonnais qui utilisent le co-voiturage pour éviter de se faire taxer autant?
    Si encore il y avait un bus plus lent et moins cher, libre à eux d

  4. Y-a-t-il des lyonnais qui utilisent le co-voiturage pour éviter de se faire taxer autant?

    Si encore il y avait un bus plus lent et moins cher,
    libre à eux de proposer un prix plus cher pour un trajet rapide,
    mais avec le monopole, ça s’appelle tout simplement de l’extorsion.

  5. Tiens, personne ne parle de l’existence d’autres moyens d’accéder dans les aéroports d’autres villes européennes (le train de banlieue à Frankfurt par exemple, pour moins de 4 €)

    Le souci à Lyon, ce n’est pas le prix mais le monopole en fait.

  6. Co-voiturage ? Ça me fait rire, à ce tarif là, vaut mieux prendre sa bagnole tranquillement ? Même Satobus n’était pas compétitif alors aujourd’hui, c’est à en pleurer…
    Qui se souvient à quoi doivent servir les transports en commun… (Je vais plus vite à l’aéroport et dans ma voiture au chaud avec la radio et pour moins cher…)

  7. On est d’accord ! Encore un exemple ou le secteur public aurait joué son rôle de pourvoyeur de service, adapté au marché.
    A ce jour, la navette est au 3/4 vide, coûte toujours aussi chère et est financé par nous. ça ressemble à un scandale financier !

  8. @Pobel. Jai teste et approuve Elite Voyages, c’est vraiment bien et vivement son developpement. Ce nest pas un concurrent mais plutot complement.

  9. D’autant qu’une compagnie privée propose une navette minibus avec un trajet à 9 euros. Comment un service subventionné peut-il être 50% plus cher ?

  10. Bonjour;je partage dans l’ensemble les réactions que j’ai lues,mais je voudrais ajouter que les 9mn de trajet pour aller de MEYZIEU à l’aéroport sont au même prix que les 29 mn de LA PART DIEU à ST EXUPERY.Je prends l’avion entre 2 et 4 fois par an,alors on s’arrange entre voisins.Un jour RHONE EXPRESS risque de se retrouver en difficulté car si on voit(comme moi) souvent les rames,je me demande,même à ce tarif comment ils pourront durer????

    • C est juste du vol. Je travaille pres de l aeroport et je ramene regulierement en covoiturage des passagers, j avoue ne pas comprendre le prix prohibitif de cette navette. Associé au monopole, je ne trouve d autres alternatives que le boycott.

      • Je ne partage pas la majorité des réactions : je prends Rhône-Express quand je me rends à Lyon et je suis satisfait du rapport qualité-prix, par rapport à des navettes parisiennes comme Orlyval ou le RER Gare du Nord-Roissy CDG. C’est à peine moins cher, et le RER n’est jamais à l’heure, souvent en grève, lent, sale et peu sûr (la RATP ne s’en vante pas, mais les voyageurs s’y font assez souvent détrousser…). Les cars Air France sont plus confortables, mais chers et le temps de trajet peut doubler ou tripler selon la circulation. Quant aux trains entre Londres et Gatwick, bon courage, à l’exception du Gatwick Express, direct mais hors de prix ! Rhône Express n’est pas parfait, mais pas si mal, d’ailleurs je l’ai encore pris hier après-midi et la rame était pleine.

        • Qualité/prix? Qualité – le personnel de bord ne parle même pas anglais ou espagnol. la qualité n’est pas mieux qu’un tramways. Espaces petits. très peu de rangement pour les valises. de plus le terminus se trouve à 10 bonnes minutes à pied des embarquements. Prix – le rapport distance/prix est le plus élevé du monde. Allez de Lyon – St Étienne reste toujours moins chère. De plus l’investissement n’a pas été si chère que ça. Reprise de la ligne de l’EST pour le T3 et prolongement de quelques KM vers l’aéroport.(Achat de terrain agricoles en plus). Si vous aimez vous faire arnaquer avec l’argent public, c’est votre problème.

        • J’ai utilisé le train Gatwick Londres pendant 2 ans, aucun probleme.
          45 km pour 12 euros. il y en a la nuit.

          Rhone express : 25 km pour 15 euros. après minuit c’est taxi…

          Lyon plus cher que Londres. Hallucinant.

  11. Je partage en partie les réactions ds internautes.
    Capitain Nemo, certes le Rhône express n’est pas si mauvais en rapport qualité-prix avec ce qu’il ce fait en dehors de la région Lyonnaise.
    En revanche ne laisser aux lyonnais que la possibilité de prendre le Taxi (45 euros hors nuit, sa fait mal quand même) ou le Rhône Express à 15,90€ (aller seulement !!) c’est du vol !!!
    Dans un pays ou on ne cesse de proclamer « penser écologie et économie », l’Etat à atteint son pure paroxysme…

    Sur ce bonne nuit à tous.
    En espérant un changement et du mouvement.

  12. Bonjour à tous,

    Je me permets d’intervenir suite à un argument entendu d’un membre du personnel de Rhône Express ? Pourquoi est-ce si cher ? Et une autre question posée, pourquoi ne serais-ce pas moins cher au départ de vaulx en velin ou Meyzieu ZI ?

    – réponse : il fallait instaurer un prix suffisamment dissuasif pour éviter que ne viennent à l’aéroport des personnes qui n’ont rien a y faire, notamment des personnes susceptible de causer incivilités ou petite délinquance.

    Que pensez-vous de l’argument ? Je le trouve assez fondé, les personnes prenant l’avion ont généralement les moyens de payer un prix relativement élevé. J’ai vu par exemple dans Alternatives Economiques, une étude statistique montrant que, malgré les compagnies low cost, la sociologie des utilisateurs de l’avion (comparé à celle du train, du bus) révèle que ce sont plutôt des personnes aisées qui prennent l’avion et que l’avion n’est pas un moyen de transport populaire, même avec les compagnie low cost.

  13. La société dont parle Mr Gandonnière est Elit, et cela coûte apparemment non pas 9 mais 8 euros l’aller et 15 euros l’A/R.

  14. LA SEULE SOLUTION : NE RIEN PAYER CAR IL S’AGIT D’UNE ÉVIDENTE ARNAQUE ! SOYONS SOLIDAIRES ! IL SUFFIT DE MONTER DANS LE RHÔNEXPRESS À MEYZIEU ZI ET LE PERSONNEL DE CONTRÔLE CONTRE QUI JE N’AI STRICTEMENT AUCUNE ANIMOSITÉ N’A SIMPLEMENT PAS LE TEMPS DE VOUS VERBALISER D’AUTANT SI NOUS SOMMES NOMBREUX DANS CE CAS ! ENSEMBLE NOUS VAINCRONS CONTRE LE CAPITALISME SAUVAGE !

  15. Bonjour,

    Pour ma part, le Rhône Express propose un service de qualité mais à un prix trop élevé face à la concurrence.

    De nombreux commentaires parlent de la société ELIT qui propose des navettes entre Bellecour et St Exupéry pour 8€. J’ai testé plusieurs fois ce moyen de transport et j’ai été agréablement surpris par la qualité des navettes et la sympathie du chauffeur.

    A coup sur, une vraie alternative au transport public et aux taxis; si vous souhaitez plus d’infos, leur site permet de réserver en ligne : http://www.elit-voyages.fr/

  16. A noter que pour Bordeaux, il existe un bus de l’agglomération pour se rendre en ville depuis l’aéroport, ce qui fait bien redescendre la ville dans le classement.

  17. Lyonnais et victime, je tiens à souligner que ce tram est appelé non affectueusement « tram de la sodomie » par les lyonnais, l’image pour les non initiés à la pratique parle d’elle-même.
    Ce qui me choque en ces temps de disette de financement publique c’est qu’il n’y ait pas eu une commission pour étudier la spoliation (j’aimerais qu’on s’intéresse aussi au Téoz, autre grande escroquerie locale).
    Moi je dis Gérard si tu veux pas retourner te faire chier à la Duchère t’as intérêt à nous trouver des coupables et fissa.

  18. cette société me dégoute il n’y a jamais eu autant d’écart entre les riches et les plus modestes.
    Il peut bien bien justifier les prix l’autre tanche, ce n’est pas pour autant qu’il la prend sa navette de petit bourgeois.

  19. Pour toute les personnes qui sont ravies de voir la concurrence sur les rails arriver, voyez les tarifs que cela peut donner….

  20. Quel racket! Un vrai scandale… Tu parles d’une capitale européenne…

  21. bonjour,
    je découvre les joies du transport lyonnais…..15 euros pour faire quelque 20kms de l’aéroport ou gare TGV de st exupéry à Lyon centre…
    vu le prix j’espère que c’est le grand luxe ..mais apparemment non juste un transport en commun géré par…….Vinci …donc la je comprends mieux…..on a encore affaire (oui c’est ça c’est bien le mot) a du racket forcé.(pas d’autre transport et apparemment ils s’occupe bien de la concurrence qui veux marcher sur leur plates-bande) …..il nous font marré avec leur concurrence libérale le gouvernement et les élus socialiste …que fait le maire de Lyon???

  22. Comme d’habitude, les usagers sont pris en otages.
    Ces entreprises privées se gavent avec l’argent des contribuables avec l’avzl des politiques.
    Continuer la rame de T3 eut été compatible et viable surdu long terme…de toute logique la ville va encore se devrloppet vers l’Est. Offrir une ligne au prix d un ticket de metro comme dans certaines capitales aurait ete appréciablr…peut etre moins pour les copains des politiques.

  23. Vous êtes des harnaqueu et k en plus des menteurs j l avais pri k kan j avais demandé à plusieurs personnes différentes des personnes ki travail dans le Rhône express dans le tram k se jour la, k j leur est di c était cher et k j leur posé la question k si j partai k mezieurx pour prendre le Rhône express d mezieu on ma dit que s était moins chers et c pa vrai vos employés ki nous fait croire des choses et k vous mentez tout sa parce que vous êtes en crise économique la France entière k vous cherchez les moyens kon paye plus cher vous êtes des harnaqueu, à ce prix dans le Rhône express alors il faut kon à un café et croissant Mé tellement k vous êtes crevaaaaaaaaaaaaaaaa et k vous êtes en crise économique et k vous avez vu k toutes le monde prend moyen cher pour la navette bus k vous avez la mort k y a personne ki prennai le tram Mé j vais fait passé le mot à toutes le monde sur le site et sur fb k y autre moyen moyenne k la vous aller enlever le bus Mé y a autre chose et j fait du bénévolat sur la radio k j en fera part à toutes le monde k vous êtes des harnaqueu et y a un autre moyenne Bonn harnaqueu tellement crevaaaaaaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaaaaaaa

  24. Remplacement de Rhônexpress par le Tram T3 avec terminus à Saint Exupéry (une bonne affaire).
    Rachat du contrat Rhônexpress par le SYTRAL (120 millions d’euros, dont 65 millions pour l’infrastructure).
    Desserte de Gare Part-Dieu à Gare St Exupéry et aéroport par T3 au tarif TCL.
    Temps de parcourt passant de 29 minutes à 34 minutes (suppressions du moyen de transport spécifique).
    Revente du matériel roulant (26 millions d’euros pour les 6 rames Talgo).

    Plusieurs avantages :
    1° diminution du cout de transport pour les 4000 à 5000 salariés travaillant sur le site de St Ex ainsi que pour leurs employeurs qui participent.
    2° économie pour la collectivité ‘(nos impôts) de 3,25 millions d’euros par an qui sont versé à la société gestionnaire de Rhônexpress.
    3° actuellement les 70 salariés de Rhônexpress représente une charge de 2 millions d’euros par an. L’intégration de ce personnel au sein de KEOLIS permettra des gains sur les embauches.
    4° grâce à la desserte TCL un certain nombre de TGV entre (le nord de la France et la vallée du Rhône), ou (Paris et l’arc alpin) dont le terminus n’ait pas Lyon ou Saint Etienne pourront s’arrêter à Saint Exupéry. Ces TGV transitant par Saint Exupéry aura des gains de temps parcourt de 10 à 15 minutes par rapport à ceux transitant part Part-Dieu. Ceci compenceras en partie le temps passé dans le tram T3.
    5° développement de la gare Saint Exupéry grâce à la desserte TCL (actuellement 0,9 millions de voyages par an peut espérer à un doublement voir triplement du nombre de voyage)
    6° le passage de ces TGV par St Ex permettra l’allégement de la gare de Part-Dieu, la suppression de certains investissements, permettra par exemple une liaison Clermont Lyon avec arrivée à Lyon avant 9h du matin.
    7° rééquilibrage du trafic de T3 grâce à la gare St Ex qui est actuellement très pendulaire (le matin très chargé dans le sens Meyzieu vert Part-Dieu et le soir dans le sens inverse)
    8°grâce au nouveau trafic généré sur T3, 3 à 4 millions de voyages supplémentaires par an soit 3 millions d’euros de recette supplémentaire pour TCL.
    9° adoption pout T3 du principe multimodal Gare à Gare idem à la ligne de météo D (gare Vaise, Venissieux) ou ligne A (gare Perrache tramT3) et autre….
    10° lors de la réalisation du projet CFAL qui comporte la desserte TER de St EX la gare deviendra complètement intégrée dans le cadre du POLE METROPOLITAIN.
    11° lors des événements au Stade des Lumières les quatre Rhônexpress circulant actuellement pourront être remplacé par quatre T3 destinés au Stade (environ 1200 personnes transportées en plus par heure et par sens).
    12° les infrastructures de Rhônexpress Part-Dieu, La soie et autre.. Pourront être utilisés par les T3 destiné au Stade

    Inconvénient
    1° amortissement de l’achat de Rhônexpress
    2° réaménagement des horaires de T3 en début et fin de journée pour respecter la fréquence actuelle de Rhônexpress.
    3° les voyageurs se rendant à St Ex n’auront plus le sentiment d’être surclassé.

  25. Vous etes des harnaqueu pour aller 15€ et k vous etes des meuteur mes en attendan j ai vu d moi meme les personn ki travail a l’aeroport maintenant il rouill tellement k y a k les passager ki part dans l’aeroport ki ce fon très crise comme vous etes Dan la crise k vous montee les prix en l’aire tellement crevaaaaaaaaaaa k vous arriver pa k vous etes en crise economy mdrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrreeeer vos collegue Dan tram du rhone express, ki save pa koi tellement c tro cher a ce prix 15€ sa merite un cafe dedan mes tellement k vous etes des crevaaaaaaaaaaa et k vous etes en crise economy k sa vous a mi en rage k tout le monde prenez le bus TCL de mezieux a aeroport, vous etes des rageur on ai en France et les gens cherche a payer moins cher et le system j vais faire passeé le mot a tout le monde du résseaux tellement k vous etes en rageur k vous etes meme pa capable de donner10€ la France entiere est en crise economy icompri vous meme et k les personn travail Dan l’aeroport il remonte tellement le prix kil cherche les personn comme vous mes malheureusement vous etes bas mdrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrreeeer harnaqueu k tout le monde le dise

  26. CA y est, goaeroport (la ligne a 6 euros pour aller a l’aéroport) est en liquidation judiciaire. La ligne 30 des tcl n’existe plus…. et pendant ce temps, le rhone express a fait 15 millions de chiffres d’affaires et 10 de benefice net ( facile a 1 millions de passagers par an) vive la libre concurrence.

  27. Mais quelle honte, une escroquerie comme on en voit que dans les films hollywoodiens. Apres aoir fait couler des petites societes comme goaeroport (en liquidation judiciaire de plus de 10 000 euros), apres avoir atteint un chiffre d’affaire de plusieurs millions d’euros, RHONE EXPRESS et le sytral se permettent de faire fermer la ligne 30 ( bah oui goaeroport est mort donc on en a plus besoin), et ils vont encore augmenter leurs prix. On se croirait dans un mauvais reves.

    et que font nos elus/

  28. Dans toute les villes leur transport est rien kbctre trè cher tellement k vous en crise économique c comme ton président ki ri rigolé sur non Mdr crevaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaa crevaaaaaaaaaaa

  29. Pour éviter le Rhône Express, il y a aussi le covoiturage entre l’aéroport et Lyon – centre qui est beaucoup plus intéressant financièrement (environ 3-5 euros), j’ai pu économiser pas mal de sous grâce à blablacar.