Politique 

Michel Mercier ne quitte pas (tout de suite) la présidence du conseil général du Rhône

Il l’avait pourtant annoncé à de nombreux conseillers généraux. Mais, comme à son habitude, le président du Département du Rhône a changé ses plans à la dernière minute, histoire de faire un joli coup dont il a le secret. (Mis à jour le 21 décembre à 19h47)
Alors qu’on attendait l’annonce officielle de son départ en séance publique du conseil général, ce vendredi matin, il a alimenté le doute.
A la question que lui posait le conseiller général de Saint-Genis-Laval, Christophe Guilloteau (UMP), sur son départ de la présidence, il a répondu, avec un grand sourire :

« Je serai élu conseiller général de Thizy, comme tous les autres conseillers généraux, jusqu’en 2014 ».

Rien de plus. Ce qui ne veut pas dire qu’il ne quittera pas la présidence.

Pour comprendre, il faut préciser que la loi interdit de cumuler la présidence de deux exécutifs. Or Michel Mercier n’a pas caché qu’il voulait se consacrer à la ville dont il est actuellement le premier adjoint, Thizy, dans le Beaujolais, et dont il ne manque jamais de dire qu’elle est sa priorité. Une commune qui, après la fusion avec quatre autres villages, deviendra Thizy-les-Bourgs, en janvier prochain. La première élection municipale doit se dérouler le 5 janvier. Et Michel Mercier a de fortes chances d’être élu maire. S’il décide de se présenter.

Mais ce vendredi, il a semblé revenir sur sa décision d’être le premier maire de cette nouvelle commune. Il a glissé à plusieurs élus que si le maire intérimaire (nommé par le préfet jusqu’aux élections de janvier) « faisait l’affaire », il ne se présenterait pas lui même comme maire.
Il pourrait donc sans difficulté continuer à présider le Conseil général du Rhône.

Moralité, Michel Mercier ne ferme aucune porte et s’amuse (beaucoup) à souffler le chaud et le froid sur  l’annonce de son départ.

Si Michel Mercier devient maire de Thizy, c’est Dominique Chuzeville, élue d’Amplepuis et vice-présidente aux collèges, qui devrait alors prendre le relais à la tête du Rhône.

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Dalya Daoud
Dalya Daoud
Redchef à Rue89Lyon.
En BREF

Jean-Paul Bret parle publiquement de son cancer : les hommes politiques et la maladie

par Rue89Lyon. 843 visites. 1 commentaire.

Pour sa rentrée, David Kimelfeld règle son pas sur le pas de Gérard Collomb

par Laurent Burlet. 761 visites. 1 commentaire.

Géolocalisation par Snapchat : « Si on me tue un jour, on pourra me retrouver »

par Rue89. 625 visites. Aucun commentaire pour l'instant.