Société 

Cinq plans de dingues pour survivre à la fin du monde

Le 21 décembre, c’est (encore) l’apocalypse. On commence à avoir l’habitude : c’est la 18e fin du monde annoncée depuis le siècle dernier. Insensibles à ce comique de répétition, certains préparent « l’après fin du monde » on ne peut plus sérieusement.

Il est donc possible d’ici cette date de s’acheter une place au paradis, fuir la planète Terre, choper une place dans un bunker pour 35 000 euros par personne, faire un stage anti-zombies, faire une rencontre amoureuse sur un site survivaliste…

Lire la suite sur Rue89.com.

Partager cet article