Vigies 

A Grenoble, des salariés d'HP réclament le retrait d'un dispositif d'évaluation

Des salariés du groupe informatique Hewlett-Packard (HP) du site de Grenoble ont attaqué lundi devant le tribunal de grande instance leur direction afin de demander le retrait d’un dispositif d’évaluation de leurs performances. Ils l’estiment « illicite », explique l’AFP (via le site de la direction de la culture et des médias – qui a repris la dépêche).

Le comité d’hygiène et de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) d’HP Grenoble, rejoint par les organisations syndicales et les comités d’entreprise du site, reprochent à la société informatique d’avoir mis en place un système de notation de ses salariés reposant sur des « quotas arbitraires », décidés par la direction mondiale du groupe.

L’avocate du CHSCT, Laure Germain-Phion, a expliqué à l’AFP que « des consignes ont été imposées aux managers » qui, chaque année, classent les employés des différentes divisions de l’entreprise suivant cinq catégories (de « K » pour objectifs dépassés à « I » pour défaillant).

La direction du groupe HP, par le biais de leurs avocats, considère que les quotas reposent sur « des rumeurs » et qu’en aucun cas les cadres ne sont « contraints d’appliquer ce système d’évaluation puisqu’il n’a aucune conséquence » sur leur propre évolution de carrière.

A lire sur ddm.gouv.fr

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Jean-Paul Bret parle publiquement de son cancer : les hommes politiques et la maladie

par Rue89Lyon. 776 visites. 1 commentaire.

Pour sa rentrée, David Kimelfeld règle son pas sur le pas de Gérard Collomb

par Laurent Burlet. 747 visites. 1 commentaire.

Géolocalisation par Snapchat : « Si on me tue un jour, on pourra me retrouver »

par Rue89. 622 visites. Aucun commentaire pour l'instant.