Politique 

David Kimelfeld, le "dauphin de Collomb" à la tête de la fédération PS du Rhône

Le maire du 4e arrondissement de Lyon, David Kimelfeld, a été élu jeudi à la tête de la fédération PS du Rhône. Unique candidat, il obtient 85% des voix. Le reste étant des bulletins blancs ou nuls.

 

David-Kimefeld-PS

Ce chef d’entreprise est présenté depuis de nombreux mois déjà comme le « dauphin de Collomb », dans la perspective de la succession de l’actuel maire de Lyon (qui ne se fera certainement pas en 2014, puisqu’il se présentera à un troisième mandat).
Dans l’esprit de nombreux socialistes et d’observateurs, Kimelfelf est l’homme que le maire de Lyon, véritable patron du PS local, a choisi et placé à la tête de la fédération. Naturellement, l’intéressé, par ailleurs vice-président du Grand Lyon en charge du développement économique parle de « procès d’intention » :

« Comme disait Jacques Chirac, on compte les bouses après la foire. Il faudra juger sur pièce. La fédération du Rhône représente l’ensemble des sensibilités ».

Mais l’interventionnisme du cabinet de Gérard Collomb lors du scrutin fédéral ne plaide pas en faveur d’une fédération véritablement autonome et indépendante de l’Hôtel de ville.

Le nouveau premier secrétaire n’en a cure. David Kimelfeld veut oeuvrer dans « le soutien au gouvernement », « l’ouverture aux citoyens qui avaient participé aux primaires », « le tissage de liens avec les autres partis composantes de la majorité présidentielle » et « le repérage de nouveaux talents en 2014 et au-delà ».

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Laurent Burlet
Laurent Burlet
Journaliste à Rue89Lyon - politique - questions sociales - écologie.
En BREF

Fête des Lumières 2016 : la carte interactive

par Le Petit Bulletin. 979 visites. 1 commentaire.

Docu sur le Parc OL : un journaliste de France 5 agace Gérard Collomb

par Louis Tanca. 806 visites. 2 commentaires.

Effet François Fillon à Lyon : le juppéiste Michel Havard met entre parenthèses sa vie politique

par Rue89Lyon. 992 visites. Aucun commentaire pour l'instant.