Actualité 

Entrepreneurs de start-up : "nous sommes les grands oubliés du rapport Gallois"

Prenant le contre-pied du mouvement des pigeons, mené par des entrepreneurs mécontents des projets de mesures du gouvernement, des « moineaux », ou jeunes entrepreneurs de start-up, lancent leur deuxième coup de com’. Désireux de donner une autre voix que celle des patrons proches du Medef, ils critiquent cette fois le rapport de Louis Gallois. Lequel commissaire à l’investissement était justement à Lyon ce jeudi.

Après avoir plaidé pour la mise en valeur du risque, tout en voulant se démarquer du mouvement des pigeons, les moineaux, insatisfaits par le rapport Gallois et les mesures retenues par le gouvernement, ont décidé de faire des propositions pour les start-up et les PME. Parmi eux, un ancien étudiant lyonnais, Benjamin Suchard :

« En commandant à Louis Gallois un rapport sur l’industrie, le gouvernement s’est penché sur seulement 12% des emplois en France. Certes, il est vital de réindustrialiser la France, mais nous pensons qu’il est également important de donner les moyens à ce qui peut permettre à la France de tirer son épingle du jeu dans la compétition mondiale : l’innovation et les services à fortes valeurs ajoutées. »

Parmi les idées qu’ils veulent évoquer lors d’un rendez-vous demandé au gouvernement : « créer un contrat start-up dont les conditions sont plus souples, et dont une partie de la rémunération peut être facilement alignée sur les résultats et des objectifs fixés ; la création d’un guichet unique des start-up dans chaque région avec une assistance comptable, juridique, financière, en ressources humaines, propriété intellectuelle etc. »

« Cette mesure peut s’accompagner d’un chèque service à dépenser chez les professionnels afin de faciliter l’accompagnement des entrepreneurs. C’est à ce même guichet que l’entrepreneur ferait toutes ses démarches administratives qui devront toutes être dématérialisées », estiment-ils.

 

 

Partager cet article
Tags

L'AUTEUR
Dalya Daoud
Dalya Daoud
Redchef à Rue89Lyon.
En BREF

Jean-Paul Bret parle publiquement de son cancer : les hommes politiques et la maladie

par Rue89Lyon. 854 visites. 1 commentaire.

Pour sa rentrée, David Kimelfeld règle son pas sur le pas de Gérard Collomb

par Laurent Burlet. 764 visites. 1 commentaire.

Géolocalisation par Snapchat : « Si on me tue un jour, on pourra me retrouver »

par Rue89. 627 visites. Aucun commentaire pour l'instant.