Vigies 

A Lyon, les salariés de BASF prononcent leur oraison funèbre

A près avoir planté des croix signifiant la suppression de 80 postes, les techniciens de laboratoire spécialisés dans la cosmétique de BASF ont prononcé, ce vendredi, une oraison funèbre. Le Progrès a couvert la cérémonie (excepté pour la photo au bas de l’article, prise par un salarié de BASF, Bruno Perrin).

« A notre regretté Beauty Care, sur ta pelouse on galère, on recherche activement des solutions, pour éviter ta disparition ». Habillés de noir, des salariés de la société BASF Beauty Cares Solutions basés à Lyon (7 e) sont venus fleurir et se receuillir devant des croix de bois blanches.
Grande est la crainte, en effet, parmi ces techniciens de laboratoire spécialisés dans les actifs en cosmétique, de devoir quitter Lyon. La direction de BASF, l’un des principaux acteurs de l’industrie cosmétique mondiale de luxe, avait annoncé le 4 octobre dernier aux élus du personnel qu’une restructuration allait toucher l’usine et le centre de recherche de Lyon, avec un regroupement des activités à Nancy (Moselle). D’après une source syndicale «au moins 80 postes» seraient supprimés sur les 120 que compte le site.
A lire sur leprogres.fr

Vigie-BASF-Oraison-Funebre-Lyon

 

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

En 2017, le « sans-abri aux fleurs » de Jean-Macé n’oublie pas son quartier

par Rue89Lyon. 711 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

200 nouvelles places d’hébergement et l’ouverture d’un gymnase : toujours insuffisant

par Rue89Lyon. 807 visites. 1 commentaire.

La vallée de l’Arve : le territoire le plus pollué de France en hiver ?

par Laurent Burlet. 2 229 visites. 1 commentaire.