Vigies 

Raphaëlle, policière près de Lyon, se bat pour son congé «paternité»

Le Progrès a rencontré Raphaëlle et Fabienne deux policières dans le Rhône. Elles ont trois enfants, dont deux jumeaux nés début 2012, pour lesquels Raphaëlle veut faire reconnaître en justice son droit à un congé paternité. Un droit refusé par sa hiérarchie…

«J’ai fait une demande de congé paternité, comme tous les pères qui attendent une naissance», raconte la jeune agent aux cheveux courts gominés avec sa compagne, dans leur appartement près de Lyon.
 Un amendement au projet de loi de financement de la Sécurité sociale examiné jeudi ou vendredi pourrait autoriser la transformation du congé paternité en «congé d’accueil à l’enfant», indépendamment du sexe du conjoint. Dans l’attente de cette évolution, Raphaëlle raconte son parcours, débuté avec la soumission à sa hiérarchie de deux demandes de «congé paternité» (11 jours portés à 18 en cas de jumeaux) et de «congé naissance» (trois jours), refusées.

Vigie-Paternite-Police-LyonOr, «quand on a eu les jumeaux, j’avais deux collègues hommes dont les femmes étaient enceintes. Ils n’ont même pas fait de rapport pour demander des congés paternité, ça leur a été accordé !», s’offusque ce membre de la police nationale, qui s’exprime pour la première fois dans les médias, sous couvert de l’anonymat.
Violemment prise à partie par un supérieur, muté ailleurs depuis, la policière s’est alors résignée à prendre sur ses jours de vacances pour épauler sa compagne à sa sortie de maternité.

Mais, en parallèle, elle qui se tenait jusqu’alors éloignée des associations gays par souci de discrétion a décidé de monter au créneau contre sa hiérarchie et de porter l’affaire devant le tribunal administratif de Lyon, qui pourrait l’examiner en 2013.
A lire sur leprogres.fr

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

La piscine de Gerland rouvrira finalement en attendant le futur bassin promis

par Rue89Lyon. 446 visites. 1 commentaire.

Les archives de Lyon ont besoin de vos photos de mariage

par Rue89Lyon. 513 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 451 visites. Aucun commentaire pour l'instant.