Vigies 

A Lyon, Veolia Eau condamnée pour discrimination et répression syndicale

La société Veolia Eau a été condamnée par la cour d’appel de Lyon à verser plus de 42.000 euros de dommages et intérêts à l’un de ses salariés pour « discrimination syndicale » et « répression syndicale ».
L’arrêt rendu le 5 octobre annule également une mise à pied infligée au même salarié et accorde 2.000 euros de dommages et intérêts à son syndicat, la CFDT.

L’AFP (via le parisien) explique que pour reconnaître la « discrimination syndicale », les magistrats relèvent que le technicien, embauché en 1991 par Veolia Eau et élu délégué du personnel en 2001, avant d’être désigné délégué syndical puis conseiller prud’homme, n’a pas bénéficié des mêmes conditions d’avancement que ses collègues.

Vigie-EauS’appuyant sur la comparaison avec d’autres salariés, ils évaluent à 32.539 euros cette « différence de traitement » pour la période 2002-2009, et estiment que Veolia Eau « ne prouve pas que ses décisions sont justifiées par des éléments objectifs étrangers à toute discrimination ».

Dans un communiqué, la CFDT s’est réjouie de cet arrêt, « qui rappelle à l’ordre l’employeur sur sa responsabilité sociale et rétablit le délégué syndical dans son droit à exercer son mandat syndical ».

A lire sur leparisien.fr

 

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Jean-Paul Bret parle publiquement de son cancer : les hommes politiques et la maladie

par Rue89Lyon. 705 visites. 1 commentaire.

Pour sa rentrée, David Kimelfeld règle son pas sur le pas de Gérard Collomb

par Laurent Burlet. 734 visites. 1 commentaire.

Géolocalisation par Snapchat : « Si on me tue un jour, on pourra me retrouver »

par Rue89. 614 visites. Aucun commentaire pour l'instant.