Actualité 

Quand Gérard Collomb veut remuer François Hollande

Le maire socialiste de Lyon aime à se positionner en baron local, en électron libre qui ne se ferait pas dicter sa conduite par « Paris ». Et si Gérard Collomb a envie de critiquer la politique menée par Jean-Marc Ayrault et l’attitude du président François Hollande pour lequel il a fait campagne, il ne se gêne donc pas. C’est donc au Figaro qu’il a confié son diagnostic et auprès de qui il a choisi d’égratigner (gentiment) l’action menée par ses amis de Paris.

Pour sa part, le sénateur-maire plaide pour :

« Une véritable politique de flexisécurité qu’il faut mettre en œuvre, qui assure la protection individuelle des salariés et qui permette aux entreprises de ne pas être prisonnières de structures figées ».

En dehors de ces préconisations, c’est surtout de la pédagogie et une « ligne claire » que Gérard Collomb demande à François Hollande. Pendant la campagne présidentielle, le maire de Lyon avait déjà sous-entendu que Hollande, alors candidat pour les socialistes, n’était pas suffisamment dans l’action.

Partager cet article

L'AUTEUR
Dalya Daoud
Dalya Daoud
Redchef à Rue89Lyon.
En BREF

Jean-Paul Bret parle publiquement de son cancer : les hommes politiques et la maladie

par Rue89Lyon. 695 visites. 1 commentaire.

Pour sa rentrée, David Kimelfeld règle son pas sur le pas de Gérard Collomb

par Laurent Burlet. 734 visites. 1 commentaire.

Géolocalisation par Snapchat : « Si on me tue un jour, on pourra me retrouver »

par Rue89. 613 visites. Aucun commentaire pour l'instant.