Actualité 

Le collectif italien anti Lyon-Turin boycotte Danone

Une réunion qui suscite des réactions. Après la rencontre jeudi 13 septembre à l’hôtel de région entre le président de la Transalpine, Franck Riboud également directeur de Danone, et du vice-président du Comitato Transpadana, Bruno Rambaudi, dans l’optique du sommet franco-italien prévu à Lyon en décembre prochain, le collectif italien qui lutte contre le projet de ligne à grande vitesse entre Lyon et Turin, No Tav (Treno alta velocità), a décidé de boycotter Danone.

Dans un tweet, le groupe reprend l’article du journaliste de La Stampa, Maurizio Tropeano envoyé à Lyon pour couvrir cette réunion bilatérale, et y ajoutent l’injonction de ne plus acheter les produits de la marque.

Capture d’écran 2012-09-17 à 14.55.59Anecdotique ? Pas tant que ça. Le fait que le directeur d’une multinationale puisse porter également la casquette de président du comité de soutien français au Lyon-Turin énerve franchement les No Tav.

En effet, les activistes du mouvement sont pour une part des habitants du Val di Susa, la vallée italienne directement touchée par les travaux, et pour une grande majorité il s’agit d’activistes anti-capitalistes qui ont fait de ce projet le symbole de la lutte en faveur de l’écologie et contre “le monde de l’argent.” Reste à savoir si Danone va voir son chiffre d’affaires baisser suite à cet appel.

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

À Vaulx-en-Velin, François Hollande attendu par les profs mais snobé par Gérard Collomb

par Rue89Lyon. 1 128 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Contre la centrale nucléaire du Bugey, les militants sont sur le(s) pont(s)

par Rue89Lyon. 518 visites. 1 commentaire.

Vance Bergeron, chercheur lyonnais et « cycliste bionique »

par Rue89Lyon. 436 visites. Aucun commentaire pour l'instant.