Vigies 

Sous surveillance de l'UE, Valls se défend de toute stigmatisation des Roms

«Il a été mis fin à la politique du chiffre», assure le Ministère de l’Intérieur, qui met en avant «la demande légitime des populations» pour justifier l’évacuation de camps illicites. Suite à une semaine agitée pour les Roms, notamment à Lyon, la France a été placée « sous surveillance » par l’Union européenne vendredi 10 août. Lire la suite sur liberation.fr →

Partager cet article