Actualité 

L'étudiante franco-turque, Sevil Sevimli, encourt 32 ans de prison

Malgré sa libération conditionnelle de prison lundi 6 août, les charges qui pèsent contre l’étudiante franco-turque détenue en Turquie depuis le 10 mai n’ont pas été levées.

Et elle risque même bien plus que ce que son avocat envisageait jusque là. Vendredi, le procureur de la cour pénale de Bursa a rendu publics les 6 chefs d’accusation qui pèsent contre Sevil Sevimli. Accusée de participation à une cérémonie commémorative sur la sépulture d’Ali Yıldız (militant alévi), diffusion de la revue de gauche Yürüyüs, vente de billets pour le concert du groupe Yorum, rencontre avec des dirigeants du syndicat Egitim-Sen pour la projection d’un documentaire, apposition d’affiches revendiquant la gratuité de l’enseignement et apposition d’une affiche appelant au rassemblement du 1er mai, dans l’enceinte du restaurant universitaire d’Eskisehir, elle encourt dorénavant 32 ans de prison. Bien plus que les 12 ans qu’avançait jusque là son avocat.

Son procès aura lieu le 26 septembre. En attendant, Sevil Sevimli a interdiction de quitter le territoire turc.

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

200 nouvelles places d’hébergement et l’ouverture d’un gymnase : toujours insuffisant

par Rue89Lyon. 775 visites. 1 commentaire.

La vallée de l’Arve : le territoire le plus pollué de France en hiver ?

par Laurent Burlet. 2 204 visites. 1 commentaire.

Au moins 2 000 SDF sans solution d’hébergement à Lyon

par Laurent Burlet. 1 291 visites. 2 commentaires.