Vigies 

Aucune charge retenue contre les nationalistes délogés du toit de la Part-Dieu

Début juillet, plusieurs militants nationalistes avaient pris place avec une banderole sur un toit de la Part-Dieu. Un vaste dispositif policier, dont le GIPN, avait alors été mis en place pour les déloger. Aucune infraction. Rien. Même pas une garde à vue. Les trois nationalistes, interpellés début juillet après leur siège de quelques heures d’un toit de la Part-Dieu, ne feront l’objet d’aucune poursuite, dans la mesure où aucune infraction n’a été relevée. Lire la suite sur leprogres.fr →

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Géolocalisation par Snapchat : « Si on me tue un jour, on pourra me retrouver »

par Rue89. 330 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

TGV Lyon-Turin : La ministre des Transports annonce une « pause » aux contours encore flous

par Rue89Lyon. 681 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Bastion Social » : malgré l’interdiction préfectorale, le GUD a manifesté à Lyon

par Rue89Lyon. 1 483 visites. 6 commentaires.