Actualité 

Législatives : Hervé Morin et Michel Mercier, des centristes qui vont énerver le candidat UMP Fenech

 

L’ancien ministre de la Défense et président du Nouveau centre, Hervé Morin, ainsi que le président du conseil général du Rhône et ancien ministre de la justice, Michel Mercier (Modem), étaient hier à Saint-Laurent d’Agny, dans la 11 ème circonscription du Rhône.

 

L’objectif des deux centristes qui ont pourtant soutenu Nicolas Sarkozy à l’élection présidentielle : faire la nique à Georges Fenech, candidat UMP aux législatives, au profit de Raymond Durand, député sortant étiqueté Nouveau centre.

 

Un « acharnement incompréhensible » pour Georges Fenech qui avait pourtant gagné cette circonscription en 2002 et en 2007 mais avait dû la laisser à Raymond Durand, son suppléant, en 2008. Son élection avait été invalidée à cause d’un manquement dans ses comptes de campagne. Il avait déjà préconisé à Michel Mercier de rentrer chez lui lors de la présentation des candidats UMP du Rhône aux législatives :

 

« Je veux lancer un message à Michel Mercier : ne viens pas jouer dans ma circonscription avec une marionnette qui est Raymond Durand. Go home ! Retourne à Thizy. »

 

Mais pour Raymond Durand, député sortant qui avait pourtant promis à Georges Fenech de lui laisser la place, plus question de partir.
Selon Le Progrès, Michel Mercier a clairement explicité son soutien à Raymond Durand :

 

« Il a fait son travail et a toujours été loyal avec le gouvernement dont j’étais membre. Il serait immoral de ne pas soutenir un député qui vous a soutenu, d’ailleurs je soutiens tous les députés sortants du Rhône » de l’ex majorité présidentielle.

 

Hervé Morin continuant :

 

« Raymond Durand est un parlementaire et homme de terrain assidu, il n’y a aucune raison que cette circonscription change de député pour la représenter ».

 

De quoi faire rager encore un peu plus l’UMP Georges Fenech, qui se verrait bien assurer enfin son mandat de député.

Partager cet article