Actualité 

Michel Neyret renonce à sa demande de mise en liberté

 

Incarcéré depuis le 3 octobre à la prison de la Santé à Paris pour une affaire de corruption présumée, Michel Neyret, l’ancien numéro 2 de la police judiciaire (PJ) de Lyon s’est désisté de sa demande de remise en liberté qui devait être examiné ce vendredi. A plusieurs reprises, ses avocats ont demandé sa remise en liberté mais elle a toujours été rejetée.

 

 

Soupçonné d’avoir fourni des renseignements à des personnes proche du milieu lyonnais, il a été mis en examen notamment pour corruption, trafic d’influence, détournement de biens et violation du secret professionnel.

 

 

« Michel Neyret doit être prochainement réentendu (par le juge d’instruction, ndlr) et la question de sa remise en liberté se posera après », a expliqué Me Yves Sauvayre à l’AFP, selon leprogres.fr.

 

 

Dans cette affaire, quatre autres policiers ont été mis en examen et laissés libres, sous contrôle judiciaire. Il s’agit du patron de la Brigade de recherche et d’intervention (BRI) de la PJ de Lyon, le chef de l’antenne de la PJ de Grenoble, son adjoint et un membre de la brigade des stupéfiants de Lyon.

 

 

La cour d’appel de Paris doit par ailleurs rendre le 22 mai sa décision sur les requêtes en nullité déposées par plusieurs mis en examen dans cette affaire.

Partager cet article