Actualité 

Chant anti-Stéphanois : après les excuses, direction le conseil de l’éthique pour huit joueurs de l’OL

 

 

Malgré leurs excuses, le conseil national de l’éthique (CNE) doit convoquer le dimanche 21 mai les huit joueurs de l’Olympique Lyonnais qui ont entonné un chant anti-Stéphanois, le 29 avril dernier, depuis le balcon de la mairie de Lyon.

 

 

Alors que les joueurs de l’OL présentaient la Coupe de France à la ville de Lyon, remportée face à leur rival l’US Quevilly (1-0), Cris, Jimmy Briand, Alexandre Lacazette, Samul Untiti, Clément Grenier, Gueida Fofana, Maxime Gonalons et le troisième gardien Anthony Lopes ont repris le chant des supporters lyonnais.
Un chant injurieux pour l’équipe de Saint-Etienne.

 

 

Les joueurs ainsi concernés par ce dérapage verbal devraient se rendre à Paris accompagnés du président du club, Jean-Michel Aulas, qui avait affirmé que « bâtards » n’était pas une insulte.
Selon RMC, au-delà de la simple amende, ils risquent un match de suspension pouvant leur coûter le match du trophée des champions à New York.

 

Le président du CNE, le magistrat Laurent Davenas, interrogé par RMC sport au lendemain des faits, a déclaré :

 

« Dans le sens commun, si vous traitez quelqu’un de bâtard, c’est que vous cherchez à l’insulter. A moins que les joueurs de l’OL soient des lecteurs assidus du Littré ».

 

 

Pour leur défense, l’avocat des joueurs estime que les faits ne s’étant pas déroulés dans une enceinte sportive, il n’est pas certain que la Fédération dispose du pouvoir de suspendre les joueurs.

Partager cet article

L'AUTEUR
Julie Langlois
En BREF

Orhane : dis-moi où tu habites, je te dirai si tu subis bruit et pollution de l’air

par Rue89Lyon. 1 556 visites. 2 commentaires.

Contre l’A45, une première fête pour relancer la mobilisation

par Rue89Lyon. 1 015 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

A Lyon, une petite manif de rentrée contre la loi travail

par Laurent Burlet. 2 416 visites. Aucun commentaire pour l'instant.