Appartement 16
  • 15:39
  • 25 avril 2012
  • par Laurent Burlet

Discrètement, le préfet du Rhône régularise une centaine de Roms

3163 visites | 67 commentaires

Depuis un mois, une centaine de Roms de Roumanie ont un titre de séjour et seront dans les prochaines semaines tous relogés. Une première dans l’agglomération lyonnaise. L’opération est toutefois restée très discrète. « Pour ne pas faire le jeu du FN », dit-on à la préfecture du Rhône, qui refuse toujours de communiquer officiellement.


Une tente du sous-sol de l’église de Gerland où vit encore pour quelques jours un groupe de Roms

Discrétion totale sur cette opération d’« insertion complète », menée par le préfet du Rhône. Jean-François Carenco semble en effet à contre-courant d’une politique gouvernementale qui n’a pas ménagé la population Rom en France, surtout depuis le discours de Grenoble de Nicolas Sarkozy.

Le projet, lancé en octobre 2011, est entré ces dernières semaines dans une phase opérationnelle. L’association Forum Réfugiés, mandatée par la préfecture du Rhône, le confirme.
Au 20 mars, 95 Roms, dont une majorité d’adultes, ont été régularisés il y a un peu plus d’un mois. Ils suivent des cours de Français et s’apprêtent à bénéficier du RSA. Un premier groupe d’une vingtaine de personne est déjà hébergé dans deux foyers Adoma. Les autres devraient l’être dans les prochaines semaines.

C’est une première à Lyon. Dans d’autres villes, comme à Lille, Nantes ou en Seine-Saint-Denis, des « villages d’insertion » de bungalows ont déjà permis de reloger des familles Roms, avec titres de séjour à la clé.
Un projet de la sorte devait être mis en place pour le bidonville de la Soie, à Villeurbanne, en 2007. Mais le préfet du Rhône de l’époque, Jacques Gérault, alors fraîchement nommé par Nicolas Sarkozy, avait préféré tout arrêter et expulser manu militari les squatters.

Jusque là, son successeur, Jean-François Carenco, a continué la même politique, expulsant systématiquement les Roms de leur squat et du territoire français.

Les heureux élus du préfet

Pourquoi alors, l’actuel préfet du Rhône s’intéresse-t-il différemment à cette centaine de Roms ? C’est précisément parce que ce ne sont pas des squatters. Bien au contraire, ils étaient (et le sont pour une majorité d’entre eux) accueillis volontairement par des particuliers et pas n’importe lesquels. Petit rappel des faits :

En septembre dernier, Jean-François Carenco a procédé à une grande vague d’expulsion de campements de Roms. La semaine du 12 septembre 2011, 400 personnes sont contraintes par la police de quitter leurs baraquements de fortune.

Un groupe d’une vingtaine de personnes essayent de squatter un terrain à la Confluence (Lyon 2e) mais la police les chasse immédiatement. Didier Caudard-Breille, patron de DCB Immobilier, propriétaire du terrain, « par souci d’humanité et face à la situation de détresse des familles dont des enfants en bas âge et des personnes âgées » (comme il le dit dans un communiqué), leur propose de s’installer sur un autre de ses terrains, à Oullins (banlieue Sud de Lyon).

Dans ce même communiqué, Didier Caudard-Breille lance un appel aux autorités :

« Nous avons agi dans l’urgence car ces pauvres gens n’avaient pas (sic) où aller. Nous leur avons offert une hospitalité provisoire (…). Nous en appelons aux autorités de l’Etat, le préfet en tête, ainsi qu’aux collectivités locales, et notamment les mairies de Lyon et Oullins, pour qu’elles prennent leurs responsabilités et qu’elles règlent ce problème de manière la plus humaine possible en trouvant une solution durable ».

Au même moment, un autre groupe d’une soixantaine de personnes zone sur un parking à Gerland (quartier Sud de Lyon), après avoir été expulsé d’un terrain squatté. Le curé de Gerland est également touché par leur détresse et décide de les mettre à l’abri dans les sous-sols de son église.
Le père Matthieu Thouvenot informe sa hiérarchie, en la personne de l’évêque de Lyon, le cardinal Barbarin. Quant au promoteur, il ne cède pas aux remontrances du maire UMP d’Oullins, François-Noël Buffet, qui ne voit pas d’un très bon œil l’installation de ces personnes.

Un mois après l’installation des Roms, chez le prêtre comme chez le promoteur, le projet de relogement est lancé par la Préfecture du Rhône.

Le préfet cède au cardinal et au promoteur

Selon nos informations, le cardinal Barbarin a appelé le préfet pour appuyer ces relogements. « Comme sur d’autres dossiers, des contacts entre leurs cabinets respectifs ont eu lieu », relativise-t-on à la direction du diocèse.

Les associations qui demande l’arrêt des expulsions des squats et des campements « sans relogement », ne peuvent alors que constater qu’un appel d’un promoteur immobilier dans la presse et un coup de téléphone de l’évêque de Lyon semblent être plus efficaces, plus que leurs appels répétés. Gilberte Renard, militante du collectif Rrom, souligne le sentiment d' »injustice » que certains Roms peuvent avoir :

« Puisque le préfet reloge et donne des titres de séjours pour 100 d’entre eux, pourquoi ne le fait-il pas pour les 700 autres qui sont actuellement dans l’agglomération lyonnaise ? »

Jean-François Ploquin, directeur de Forum Réfugiés, l’association mandatée par la préfecture pour insérer ces Roms, assume « parfaitement la contradiction qui est de s’occuper de certains ménages et pas d’autres » :

« Cette inégalité de traitement est d’une certaine manière injuste. Mais la seule égalité de traitement serait qu’il n’y ait pas de programme du tout. La condition pour que l’opération se réalise, c’est qu’elle se fasse avec certains ménages du fait de circonstances particulières. Notre programme n’a pas la vocation de s’occuper de toutes les situations de Roms qui sont en difficulté de l’agglomération. C’est une tentative avec un groupe. Si ça marche on verra comment cela peut être étendu. »

Pour le directeur de Forum Réfugiés, « c’est un projet qui anticipe la fin de la période transitoire » en janvier 2014. A cette date-là, les Roumains et les Bulgares pourront circuler et, surtout, travailler sans restriction comme des Allemands ou des Italiens.

Dérogations pour les minima sociaux

L’implication du préfet ne s’arrête pas à l’obtention des titres de séjours. Il a en effet demandé à la caisse d’allocation familiale (CAF) et au département du Rhône de déroger à la réglementation en vigueur, qui leur interdit de bénéficier des principaux minima sociaux :

  • Ils ont des droits ouverts pour le RSA
  • Des discussions sont en cours pour les allocations familiales

Quant aux titres de séjour délivré par la préfecture, ils leur donnent le droit d’accéder à tout type d’emploi alors que les Roumains sont limités, jusqu’en 2014, à 150 métiers en tension.

C’était une des conditions de base posée par Jean-François Ploquin de Forum Réfugiés pour réussir une « insertion complète » :

« La loi prévoit qu’au-delà de trois mois, si un citoyen européen n’a pas de ressource, il est en situation irrégulière. Là, on dispose d’outils pour réussir l’insertion ».

Trois, et bientôt quatre, travailleurs sociaux de Forum Réfugiés vont s’occuper du logement, de la scolarisation des enfants, de l’apprentissage du Français et de l’insertion professionnelle.
Pour un budget d’environ 600 000 euros du Fonds Social Européen. 100 000 euros seraient également investis par la préfecture du Rhône. Ils ont deux ans pour trouver un emploi et être insérés.
Actuellement en phase intensive d’apprentissage du Français, les adultes devraient ensuite attaquer une formation professionnelle, « en partant de leurs savoir-faire ».

Le mot circule parmi les Roms des squats que certains sont relogés et ont des titres de séjour. Nombreux se demandent : pourquoi eux et pas nous ?

Roms Gerland Lyon Rue89Lyon
  Aramis Nistor, l’un des bénéficiaires du programme d’insertion de la préfecture

« La chance de notre vie »

Pour la centaine de Roms, c’est la « chance de leur vie », comme le souligne le père Thouvenot :

« Je les ai vus arriver complètement angoissés. Depuis qu’ils sont à l’abri et qu’il y a ce projet d’insertion, ils revivent. Les visage s’ouvrent. »

Aramis Nistor le confirme. Ce père de famille de 24 ans tente de s’installer en France depuis 2008. Jusque là, il n’a connu que les squats et les bidonvilles :

« On ne savait pas quand la police allait venir pour nous expulser. Le plus dur, c’est pour les enfants. Car il n’y a pas d’eau, et beaucoup de microbes et de rats. »

Avec sa fille, aujourd’hui âgé de quatre ans, et sa femme, ils se sont déjà retrouvés au centre de rétention, sous le coup d’une obligation de quitter le territoire. Ils sont retournés à Craiova (ville du Sud de la Roumanie). Mais ils sont revenus en France « à cause de la pauvreté et de la discrimination anti-Roms » qui règne en Roumanie.
Avant d’être accueilli par le curé de Gerland puis par Forum Réfugiés, il n’y croyait plus :

« Ça a changé notre vie à 100%. C’est la fin de la galère. »

Comme tous les adultes, il suit des cours de Français. Il veut devenir traducteur.
La « chance » qu’il a, il veut qu’elle profite aux autres Roms, ceux des campements :

« Il faut aider les Roms. A Lyon, ce n’est pas plusieurs milliers mais quelques centaines. Ce sont des citoyens européens. La France a peur que, s’ils nous aident, les Roms arrivent en nombre. Mais d’autres pays nous ont aidés et des milliers ne sont pas venus ».


Partager cet article


Soutenez Rue89Lyon Vous avez apprécié cet article ?
Abonnez-vous pour que Rue89Lyon puisse
en produire d'autres et plus.

Publicité

À vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 characters available

67 Commentaires postés

  1. On sait trouver un logement et une formation professionnelle à 400 Roms, et l'on est incapable de trouver un logement à 300 pauvres qui attendent depuis 8 ans. Quel est ce miracle ?

    • merci de ne pas opposer les pauvres aux pauvres! la réponse des autorités n'est sans doute pas 100% satisfaisante, mais c'est tout de même un début.

      • Si justement, opposons les pauvres français à ceux qui n'ont aucune vocation à rester sur le territoire national !

        • l'histoire de la France est aussi l'histoire des migrations des peuples allant d'est en ouest, du sud vers le nord ou du nord vers le sud, selon les époques. Nous sommes tous des descendant de gens qui ont eu vocation à chercher un peu plus loin une vie meilleure. 🙂

        • Vos "pauvres français"……… seriez-vous prêt à accueillir dans le logement à côté du votre une personne alcoolique et dépendante (française bien sûr) ???? J'en doute fort!!!!
          Je trouve assez intéressant, dans toutes ces réactions, cet amour soudain qui est porté à tous ces pauvres français, qui seraient traités de fainéants et de nuisibles dans un article narrant l'ouverture d'un nouveau lieu d'accueil pour les sans-abris.
          Comment peut-on réduire les problématiques sociales actuelles à la seule présence de l’étranger ???
          Surtout que ces mêmes personnes sont bien contentes d’acheter à bas prix des voitures fabriquées en Roumanie et détaxées vu que, dans ce sens-là, on considère que la Roumanie fait partie de l’espace économique européen.

    • quelqu'un a dit 400?

  2. Magnifique, il n'y a rien à dire.
    Ah si, j'oubliais, avec le regroupement familial qu'ils vont demander plus le bouche à oreille, je me demande jusqu'à quand la france va être assez riche pour accueuilir tout ce beau monde. Et pendant ce temps, des milliers de gens comme moi galère pour avoir des APL …
    Elle est belle la france tiens.

    • désolé pour vos APL… mais méfiance, dans le climat actuel, vous pourriez passer pour un…"assisté"!
      mais c'est vrai ça après tout, l'appel d'air ingérable du fait de tous les signaux positifs envoyés sans arrêt par la France ces dernières années, il arrive quand, encore une promesse non tenue…arf

    • je suis hallucinée par le point de vue qui s'exprime ici. le problème du chômage et du logement ne vient pas de 100 roumains qui sont logés, mais des 100 patrons qui vont supprimer des milliers de postes pour se faire du fric avec les délocalisations, ou des 100 actionnaires qui vont essorer des entreprises qui marchent avant de les fermer et de passer à la suivante, ou des 100 propriétaires qui font monter la spéculation pour être encore plus riches tandis que les autres ne peuvent plus se payer un loyer. Nos problèmes sont bien de chez nous et notre société les a créé toute seule. Ce dégueulit de jalousie et de "les coupables c'est les étrangers" sent un manque d'analyse de la situation.

    • parrai que c’est la crise aussi chez nous ?

      reduction pour les retraites
      augmention des prix
      deremboursement pour la secu de ceux qui travaille uniquement
      train de vis fastueux de nos elus
      tapis rouge pour les clandestins
      etc…etc…
      allez faire sa chez eux et vous verrez

  3. Et les français qui TRAVAILLENT et qui COTISENT et qui dorment dans leur voiture à qui on dit qu'il n'y a pas de place dans les foyers, ils peuvent crever eux ce ne sont que des français
    et après on s'étonne de le FN fasse 18% de voix
    faut pas s'étonner les français sont discriminés par rapport aux roms
    ceux qui sont sans logement je les invite à déposer plainte pour discrimination avec demande de dommages et intérêts

    • oui évidemment tout le monde sait qu'il y a un tri et qu'on préfère les étrangers quand on appelle le 115. Conseil d'ailleurs, étant donné que les informations demandées ne sont que déclaratives, je recommande à chacun d'opter pour un nom à consonance roumaine!

    • Ouah vous avez l'air de savoir de quoi vous parlez…… Franchement vous en connaissez beaucoup de gens, vous personnellement, dans cette situation ?
      Allez, un jour, faire un tour dans les bidonvilles ou vivent 95% des Rroms autour de Lyon et vous nous expliquerez après en quoi les français sont discriminés car je ne comprends pas bien votre argumentaire ??
      Ces personnes sont dans la misère et fuit la misère !!
      La France a le devoir d’accueillir au moins une part de la misère humaine !

    • Il faut arrêter avec ces argumentaires à deux balles. C'est pas parce que 100 roms ont été régularisés que ça va ruiner le pays (d'ailleurs, j'aimerais bien vous y voir en Roumanie…).

      Et puis faut pas s'étonner que le FN fasse 18% si ce sont des gens comme vous qui votent. Merde !

    • Afin d'arrêter les idées reçues : http://www.capital.fr/enquetes/dossiers/le-vrai-b

  4. Le préfet va-t-il aussi loger tous les SDF qu'on croise dans les rues de Lyon ? Ah non, c'est vrai, ils sont trop français pour qu'on s'occupe d'eux, on s'en fout complètement donc. A part une petite pensée hypocrite durant l'hiver… on se demande bien pourquoi certains d'entre eux boivent…
    Mr le Cardinal ? ça ne vous gêne pas la discrimination ? Pourquoi aider ces familles qui ont potentiellement un logement dans leur pays d'origine et pas nos SDF français qui eux n'en ont pas, et c'est une certitude ?

    Vous êtes écœurants de bons principes tous autant que vous êtes. Vous laisseriez vos enfants crevez de faim pour vous occuper de ceux du voisin si c'était la mode actuelle !

    • Défiez-vous de ces cosmopolites qui vont chercher loin dans leurs livres des devoirs qu’ils dédaignent de remplir autour d’eux. Tel philosophe aime les Tartares, pour être dispensé d’aimer ses voisins. (Jean-Jacques Rousseau)

    • Mais on va pas commencer à casser du sucre sur les gens qui font un peu de bien autour d'eux !
      Et peut-être que ces personnes quittent leur pays d'origine parce qu'ils y sont obligés, y avez vous pensé ?
      Bien sûr que les personnes qui sont dans la misère en France méritent d'être aidées, mais les autres aussi. Egalité, fraternité ça vous évoque quelque chose ?

  5. Vive la France, pays de la tolérance ou une action de solidarité n'est plus applaudie mais critiquée….

    • Commencons déjà a etre solidaire avec ceux qui galère et qui bossent en France ou meme ceux qui ne bossent pas.
      Lorsque le pays sera de nouveau riche, on pourra de nouveau acceuillir des immigrés.

      Notre systeme social est au bord du gouffre et accepter des futurs chomeurs de plus lorsque l'on a 4M de chomeurs, c'est se tirer une balle dans le pied.

      • Les roms en période transitoire ne peuvent pas travailler.
        Ce n'est pas parce que vous ne les voyez pas travailler que ça fait d'eux des chômeurs à vie.

        • Ca ne change pas au fait qu'il faut d'ABORD trouver du travail aux gens présent sur le territoire avant de faire venir d'autres immigrés.
          Mais bon, c'est tellement facile de faire passer les francais pour des féneants parce qu'ils refusent de bosser sur le bord d'une route au marteau piqueur en touchant le SMIC .. ca donne bonne conscience aux gros groupes de BTP (pour ne prendre qu'eux).

      • http://www.capital.fr/enquetes/dossiers/le-vrai-b… : L'immigration rapporte de l'argent à l'Etat français.

      • Bhé ces gens se trouvent en France maintenant. Et ils ne sont pas venu pour NOUS faire chier, ils n'ont pas le choix. Tu voudrais faire quoi toi? Qu'on joue au ping pong avec eux en se les renvoyant d'un pays à un autre. C'est HORRIBLE! Ils sont là on les accueille c'est normal. Accueil, entre aide, solidarité, compassion non?
        Et tu sais le pays est très riche on peut se questionner par contre sur comment cet argent est réparti…. et qui décide de sa répartition? c'est les messieurs dames au pouvoir. Attention ne nous trompons pas d' " ennemi " …

    • Ce qui est critiquable n'est pas l'action en elle-même mais le choix des personnes sur qui s'est portée l'action. Pourquoi des familles de roms qui :
      – d'une part sont entrées de manière illégale sur le territoire et ont donc "choisi" cette situation précaire d'une certaine façon
      – et d'autre part ont potentiellement un logement dans leur pays d'origine
      alors qu'on a des français qui galèrent, qui dorment dans leur voiture ou sous les ponts et dont tout le monde se fout ??

      Pourquoi récompenser des personnes qui ont commis un délit (si ce n'est un crime) en s'installant de manière illégale dans un pays qui n'est pas le leur ? pour autant que je sache, si vous volez dans un magasin, le directeur ne va pas vous récompenser avec un deuxième chariot ! Pourquoi certaines familles se voit refuser des aides parce qu'elles gagnent un euro de trop alors que pour d'autre qui ne travaillent pas et qui ne sont même pas venu de manière légale on ouvre grand les portes du coffre au trésor ?

      Si vous n'êtes pas capable de comprendre cette indignation, c'est que vous êtes trop gravement atteint par la bisounoursite et on ne peut rien faire pour vous (à part attendre que vous soyez dans la galère, ce que je ne vous souhaite pas, et voir si votre opinion à changée ! )

      • "D’une part sont entrées de manière illégale sur le territoire et ont donc "choisi" cette situation précaire d'une certaine façon"
        Non Non ils ont liberté de circulation sur le territoire français et ne sont pas entrés d'une façon illégale !!!
        Vous pensez vraiment que des personnes qui ont une maison viendraient dormir sur une planche au pied du périphérique ??

      • Je pense, madame, qu’il n’y a qu’une réponse à votre intervention, qui part ailleurs est pleine de cohérence. C’est très facile d’être généreux avec l’argent des autres.

      • Si ça va si mal, fallait voter à gauche.

  6. Vous opposez les pauvretés les unes aux autres, on imagine bien qui fait ce genre de commentaires et ça ne peut pas prendre! cet acte est courageux de la part de ce préfet, qu'il s'agisse de Roms, de Tibétains ou de Français, car il est à contre-courant de la politique de nicolas sarkozy, envers les Roms et envers tous les sans-abris d'ailleurs. c'est pr ça qu'il l'a fait discrètement, mais françois hollande s'il gagne devrait le garder ce préfet!

    • "envers tous les sans-abris d'ailleurs"
      Pourriez-vous m'indiquer à quel endroit de l'article il fait mention du relogement des SDF français ?

      "Vous opposez les pauvretés les unes aux autres", il ne s'agit pas d'opposer les pauvres mais de définir des priorités et des responsabilités. Est-ce que la responsabilité d'un préfet est envers des étrangers en situation irrégulière où envers les citoyens français en premier lieu ? Est-ce que la priorité, en temps de disette, est que les enfants du voisin soit bien nourris ou bien les vôtres ? Pour élargir le raisonnement, êtes vous prêts à ne nourrir vos enfants qu'une fois par jour pour pouvoir aussi nourrir tout ceux qui crèvent de faim à côté de chez vous ?

      • Peut être que cet article a été écrit seulement sur les Roms.

        C'est pas parce qu'on ne parle pas d'autres actions qu'elles n'ont pas lieu, "Ecoeurée". Est-ce que quelqu'un a parlé de priorité ? Absolument pas !
        Vous êtes juste déconcertante de bêtise.

      • " Il faut "d' ABORD" s'occuper des Français pauvres" tatitata.
        MAIS Si on attend que le problème n°1 soit réglé pour s'attaquer au problème n°2, sur la grande liste classé par ordre de priorité des problèmes en France, et bhé on est pas rendu !!!!
        Et Ce n'est pas parce que ces personnes on eu le droit à un petit coup de pouce dans leur vie misérable que ce coup de pouce est proportionnellement enlevé aux français!!?!!
        Parfois j'ai du mal à comprendre certains raisonnement..

        "Est-ce que la responsabilité d'un préfet est envers des étrangers en situation irrégulière où envers les citoyens français en premier lieu ? Est-ce que la priorité, en temps de disette, est que les enfants du voisin soit bien nourris ou bien les vôtres ?"

        C'est horrible ce que tu écris, Si on attend que tous les citoyens français soient en situation régulière, aucun "étranger" ne le sera avant oula très longtemps…!! en groos c'est de la langue de bois pour dire qu'on ne souhaite aucun "étranger" sur le sol français puisqu'on ne sera jamais en mesure de les prendre en charge… Bravo
        Quel beau pays de solidarité, d'amour et de respect…
        J'en vomis.

  7. Moi ce qui m'amuse beaucoup beaucoup, c'est la volonté de garder tout ça bien caché, à l'heure de l'entre deux tours où notre président est aux antipodes de ce genre d'expérience. Et même l'opposition français/étrangers dans les petits commentaires! Parce que qui disait "la France on l'aime ou on la quitte" déjà?
    Bravo à Rue89 pour cet éclairage et cette transparence très intéressante.
    Alors pour qui on vote?

  8. Ces gens, les Roms, n'ont plus de pays. C'est pour cette raison qu'ils sont là. La Bulgarie, la Roumanie et tous les autres pays dont ils sont originaires n'en veulent plus.

    Ils ne sont pas devenus des citoyens français ! Ils ont été régularisés par un permis de séjour qui a certainement une durée limite. Et on leur offre juste une chance en leur trouvant un logement, en leur ouvrant des droits aux minimas sociaux et en leur apprenant notre langue.

    Avec un peu de chance et beaucoup d'efforts, certains d'entre eux trouveront un emploi, deviendront citoyens français et peut-être même qu'ils paieront vos retraites et celles de vos enfants. Cela s'appelle l'intégration. A partir de là, on peut tout imaginer. Peut-être qu'un de leurs enfants deviendra un brillant médecin…

    En tout cas, ces gens ont envie d'être en France car cela représente une chance pour eux. Donc bravo à ce préfet Jean-François Carenco pour cet acte engagé et humaniste.

    • Ouai , bravo , on n'a faire venir tous les roms de leur pays d'origine qui ne veulent plus ….

      Et après , on vous appellera pour leur payer les allocs le rsa et le loyer …

      On est dans une merde infame en terme économique , on va encore nous taper dessus pour mette la mains à la poche , avec les différentes augmentation ou création d’impôts …..

      et vous , vous prônez de les régulariser , p….n , mais regarder la réalité en face des millions de Français galèrent tous les jours , on a pas les moyens de mener cette politique .
      Leurs pays d'origines , doivent traiter ce problème , ce n'est pas à nous de gérer ca .

      Le temps ou l'on pouvait accueillir toute la misère du monde est révolu , on arrive meme pas à s'occuper des notre …

      Honte à ce préfet qui tape dans nos impôts , qui ne font qu'augmenter pour payer des gabegie politique .

      • T"inquiète pas Gigi, ils ne mangeront pas ton pain et ne prendront pas ton emploi.
        Ils vont juste dépenser la totalité de leur RSA sur le territoire français pour subvenir à leurs besoins quotidiens.

        Et puis faut pas exagérer non-plus. Carenco n'a pas régularisé tous les Roms de la planète.

        « La France ne peut accueillir toute la misère du monde, mais elle doit en prendre sa part. » (Michel Rocard)

    • Tout à fait d'accord avec toi Franck,
      sauf que ce n'est pas vrai que la Roumanie et la Bulgarie ne veulent plus d'eux. C'est un peuple nomade qui à encore gardé une bonne résistance à la mondialisation, malgré qu'on atteste leur présence en Roumanie (mon pays d'origine) depuis + de 500 ans, il on gardé leur propre langue, religion et coutume. Une fois les visa enlevé plus rien ne les retenais en Roumanie qui vis actuellement une période économique difficile ( et oui on as vendu par corruption toute nos richesse au étranger dont les francais). Ils sont donc parti pour de meilleure contré.

      Les gitans (rom étant discriminatoire pour le peuple roumain) mérite d'être connus et reconnus, ce sont d'excellent vivant, musicien et orfèvre. Et les français devrait s’inspire de leur valeur familiale.

  9. Reloger d'urgence des roms alors qu'il y a tant de bons français qui attendent un logement, c'est vraiment infect. D'autres l'ont dit avant moi, mais je suis scandalisé. Ils vont toucher les allocs aussi? Vivement que Sarkozy repasse pour trier cette racaille, ces nuisibles!

    • Racailles et nuisibles……vous parlez des autorités préfectorales ???

      Les bon français pauvres sont-ils ces jeunes qui font la manche et que vous conspuez surement en vous disant va bosser sale fainéant ???

      Triste France peuplée de tristes gaulois

  10. bravo a didier caubard-breille ,un promoteur qui remonte l’estime de ce métier si décrié.

  11. Je crois que certains se trompent de bataille… Ce n'est pas scandaleux que des Roms aient une vie convenable dans notre pays, c'est tout à fait NORMAL ! N'importe qui à droit à une vie descente sur le sol français! Ce qui n'est pas normal c'est que l'argent ne soit pas débloqué pour TOUS les mal logés, mal nourris ect.. en France. Etranger ou non. La vrai injustice c'est les inégalités qui règnent dans ce pays, et c'est le GOUVERNEMENT au pouvoir qui choisit où va l'argent rappelons le!! Ce n'est nullement la faute des étrangers qui souhaitent vivre correctement. C'est une belle stratégie de faire croire que c'est eux le problème pour que la colère se tourne vers eux et non vers les VRAIS responsables qui se trouvent dans les beaux palais et qui décident de la redistribution du grand porte monnaie français.

  12. Jamais je n'aurais imaginé dire ça en ce moment, vue l'ambiance…, mais " il reste un espoir!". Que ce préfet continue sur sa lancée… pour TOUS ! Certaines de mes amies Roms sont là depuis 12 ANS, leurs parents ont un appart officiel "Habitat et Humanisme", elles sont allées à l'école, parlent français, mettent leurs gônes à l'école aussi… et n'ont toujours pas de papiers, pas le droit de bosser, pas d'appart…etc. Et aussi, pendant ce temps, Guilherme, super papa angolais ( d'enfants nés en France…) présent depuis 10ans sur le territoire, qui bosse et a a échappé de justesse à l'expulsion musclée, injuste et couteuse il y a 2ans grâce à la mobilisation inébranlable de simples parents d'élèves et habitants du quartier, n'a toujours pas les papiers qu'il mérite… "Ces gens là" ne sont pas venus en France pour être des boulets! Ils sont une nouvelle force! Pour nous, nos enfants,le pays, le monde.Personne ne mérite de vivre dans des conditions abjectes et angoissantes! C'est indigne de notre pays qui aime tant donner des leçons aux autres… Nous devons être accueillants et solidaires… comme nous aimerions que les autres le soient avec nous en cas de besoin…

  13. Si l'article décrit la réalité des faits, la justice doit ouvrir une enquête sur les agissements
    du préfet.

    • Souvenez-vous de l'abbé Pierre en pleine assemblée nationale de l'époque ! il a bien commencé par reloger et aider "quelques uns" parmi les plus pauvres et pas tous : une vraie discrimination à vous entendre ! Et pourtant … , on ne l'a pas envoyé en prison pour ce qu'il a fait autant que je sache !
      Cette petite initiative de l'époque a au contraire pas mal débloqué la situation et lancé un vrai mouvement populaire sur tout le territoire même si, aujourd'hui, on se rend compte que les offres de logement ne sont pas suffisantes …
      Aujourd'hui, ce qui est surprenant dans l'action conjointe "préfecture / forum réfugiés / archevêché", c'est la manière de faire ça "en catamini", sans rien dire … jusqu'à la veille du 1er tour des Présidentielles et maintenant entre les 2 tours, en plein débat sur les étrangers et les immigrés ! Attention à la récup par les plus extrémistes de l'UMP qui risquent bien d'utiliser cette initiative pour faire pencher la balance !!

  14. hep les riverains !
    y'en a un qui a du marcher dedans vers le premier commentaire, et qui a du en étaler un peu partout le long de son trajet, ca devient limite supportable cette odeur

  15. Quelle horreur, que d´aigreur quel foutu pays raciste, quelle honte d´avoir a porter "ca" (cette nationalite) a l´etranger. Ca fait mal au coeur de voir tant de gens se replier sur leur nombril. Quel desastre… qu´il est loin l´esprit des lumieres. Ce pays est au bord de la guerre civile!

    • Si t'es pas content la porte est ouverte ! Le problème est que si tu as un peu voyagé, tu peux aisément te rendre compte que la nationalisme exacerbé n'est pas la l'apanage de la France.
      Pourquoi ces Roms quittent-ils leur pays ? Car en Roumanie, ils se font chasser dans les faubourg par la police qui les caillassent à coup de pierre. C'est pas mieux en Espagne ou les "Moros de mierda" sont limite tolérés, et encore, à condition de pas faire de vague. Et ça, ça se répète dans tous les pays ou j'ai séjournée.
      Bref rien d'offusquant dans le comportement de la France actuelle envers une certaine frange de ses si gentils immigrés. On est sans doute le peuple le PLUS TOLERANT D'EUROPE. Ou le plus con aussi…

      • complétement faux, la police roumaine ne chasse pas les gitans avec des pierres…
        faut arrêté de fumé 🙂

        Par contre ils on une police genre GIGN appelé DIAS qui ne respecte pas toujours les droits de l'homme pour ces gitans.
        Mais bon quand on vois les dégâts qu'ils peuvent faire en Roumanie, on se dit que vos pti banlieusard sont des enfants sans poil au pubis 🙂

  16. il devrait leur remettre leur carte de vote personnellement pour bien marquer le coup, parce que c'est quand même c'est les économies des français qu'il distribue généreusement et il prend peut être des risques. je serais lui je demanderais un engagement écrit.

  17. J'ai était au chômage pendant plus d'un ans, je n'ai eu le droit à aucune aide contrairement à eux.

  18. Ca suffit, les commentaires de bobos bien pensants! La France est en crise, elle ne peut pas accueillir toute la misère du monde… Je ne suis pas contre leur venir en aide, mais pourquoi dans nos quartiers et avec l'argent des citoyens? Dans mon quartier il ya de plus en plus de vols dus à cette frange de la population. Je refuse de payer pour eux, que ce soit pour les allocations famililales, le RSA, l'hébergement d'urgence, etc.

    Pourquoi ne pas créer des structures spécialisées et fermées, où l'on pourrait aider ces gens tout en les séparant de nos zones résidentielles? En plus ce serait bon pour l'emploi. Moi j'ai choisi mon camp au deuxième tour. Vivement une alliance des droites au législatives pour faire le ménage! Notre société craque de partout, l'urgence s'impose!

    • Toute la misère du monde non, mais vu qu'on supporte déjà la misère intellectuelle de personnes comme vous, ce n'est pas 100 roms qui vont aggraver les choses !

      C'est vous qui craquez Jean Michel pas la société !!

    • Pas mal cette idée de structures spécialisées fermées, Jean Michel. Vous avez déjà pensé à un nom? Que pensez vous de "camp de rééducation"? "Camp de concentration" alors?

      • C'est exactement ça , bravo a Jean Michel pour son idée , " des camps de concentration pour Roms", bien et puis ptêtre qu'on pourra aller les visiter pour leur jeter 2 ou 3 cacahouettes de temps en temps aussi parait qu'ils ont faim…
        Dramatique.

    • « Moi j’ai choisi mon camp au deuxième tour »

      bien bien, certaines idées sont toujours d’actualité à ce que je vois.

      Et tu te prétend Français ?

  19. Retrouvons une France – terre d'asile – sa richesse est la diversité, ce sont les polonais, les italiens, les africains, les espagnols, les portugais, c'est la diversité de toutes ces populations sachant que la France est allée les chercher pour faire le sale boulot, je devrais dire le VRAI travail où ils étaient exploités, ce vrai travail qui a construit des maisons, des immeubles où nous vivons, des usines où nous travaillons, des routes …
    Des personnes fuient leurs pays où ils sont exclus, torturés et viennent vivre chez nous pour trouver un asile, une sécurité je ferais de même si j'étais à leur place.

    Et puis les valeurs de la République française sont " LIBERTE – EGALITE – FRATERNITE "
    qu'elles soient appliquées puisque ce sont les nôtres.

  20. Le chômage augmente, les impôts augmentent, la crise est toujours là, la classe moyenne diminue de plus en plus… Même si je me mets à la place de ces réfugiés, notre pays ne peut actuellement accueillir toute la misère du monde.

    • Et bien Jean Pierre je te souhaite d'être dans leur cas et on verra où tu iras! Et puis arrêtons de croire ce qu'on nous dit sur TF1, bravo la politique de la peur et de la déprime, bien jouer! la CRISE oulala le chômage ouh j'ai peur de perdre mon travail ( même si c'est un travail de merde et qu'il me rend un peu plus malheureux, je vais quand même bien le garder comme ça je suis bien en sécurité du chômage oh oui la sécurité avant tout)!!!! Belle manipulation des esprits et conditionnement des comportements!!
      Nous sommes tous acteurs du changement, donc commençons par nous entraider plutôt que de nous cracher dessus!!De l'argent y'en a, des terrains y'en a, c'est bon faut arrêter c'est pas ces pauvres gens le problème, c'est les politiques et les madias qui nous font croire que le contraire…

      • Et bien Charlotte, je nous vous souhaite pas leur cas, néanmoins je serai ravi de vous inviter à partager la misère quand nous serons sous les ponts.

        Je me cite "notre pays ne peut ACTUELLEMENT accueillir toute la misère du monde". Aujourd'hui la précarité arrive beaucoup plus vite que l'on pense. Prenez l'exemple de l' Espagne et de la Grèce, comment voulez vous financer un pays sans croissance et du chômage. Un pays qui ne se finance pas, se sont des services publics en moins du types aides sociales, pompiers, hôpitaux… Alors oui, j'ai peur de perdre mon travail, sans travail allez payer votre loyer et sans domicile fixe allez trouver du travail, Ou irons nous nous faire soigner ? Comment ferons nous pour aider les plus démunis ?

        Vous me parler d'entraide, mais combien de personnes préfère donner une pièce à un sdf plutôt que de l'accueillir chez lui ?

  21. La France est en déficit d'exportation. Favoriser l'intégration d'étrangers, qu'ils soient Roumains, Cambodgiens, Italiens, Polonais, renforcera les liens amicaux entre ces pays. C'est un investissement d'avenir, les relations commerciales entre nos pays en seront grandement facilités, nos entreprises, nos ambassades, ont besoin de futurs traducteurs, de représentants, de politiques pour nous aider à exporter. Si nous continuons à nous couper du monde, nous serons nous aussi obligés de nous réfugier à l'étranger. La France forte, c'est du bidon. La crise ne nous épargnera pas, nous sommes obligés de créer des filiales dans les pays à bas coût, nous avons un manque cruel de représentativité à l'étranger, si on ne change pas nos mentalités, les autres pays ne nous ferons aucun cadeau, les français seront de plus méprisés par les autres pays.
    Il ne faut pas rêver, nous ne sommes pas les meilleurs et cracher sur les autres ne fera que nous enfoncer.

    • Bonjour David,

      Je me pose plusieurs questions :

      Pourquoi la France est elle en déficit d'exportation ?
      Quel est l'intérêt de créer des filiales dans les pays à bas coût ?
      Quel est la raison qui pousse les gens à venir en France ?

      Cordialement.

  22. Je trouve très drôle les commentaires de certaines personnes en faveurs d’une plus grande immigration ! Vous n’avez qu’à les prendre chez vous tous ces pauvres immigrés ! Ici c’est la France pas un dépotoir à immigrant ! On a pas loin de 4 millions de chômeurs dans notre pays et il y a encore des cons de gauchistes qui veulent nous en rajouter encore plus en acceptant sur notre terricroire toute la misère du monde !!! Mais à ce niveau la ce n’est plus de la connerie, c’est pire !!!!!

  23. Les Roms nourris, logés, blanchis par vous, pauvres imbéciles de Français racistes et intolérants qui reversez 50% de vos revenus a toute la misère qui vous fait l’honneur de venir dans votre pays.

  24. @Alexandre : votre commentaire a été modéré.