Actualité 

Une « vague blanche » pour la Syrie place des Terreaux à Lyon

Ce mardi, jour du 66ème anniversaire de l’indépendance pour la Syrie, une trentaine de manifestants s’est rassemblée place des Terreaux (1er) pour demander l’arrêt des massacres dans le pays.

Initiée notamment par la Ligue des droits de l’homme, la mise en scène baptisée « une Vague blanche pour la Syrie » a consisté à tenir un papier blanc sur lequel la mention « STOP » était inscrit.

Les manifestants se sont photographiés leurs photos en ligne sur le site consacré à l’événement. imaginé par la ligue des droits de l’homme et la fédération internationale des droits de l’homme a été soutenu par l’association Souria Houria et le collectif de citoyens syriens.
Isabelle Tardy, chargée de coordination de l’association Souria Houria, également engagée dans l’événement résume la démarche :

« L’objectif de ce rassemblement national est de sensibiliser les citoyens Français à ce qui se passe en Syrie. Le « STOP » est explicite en soit, il faut un arrêt définitif des massacres. »

C’est la première fois en un an, depuis le début des massacres, que la Ligue des droits de l’homme appelle à un rassemblement national.

Il s’agissait ainsi de dénoncer les violences subies et la situation difficile de la population Syrienne face à la répression du régime de Bachar Al-Assad qui continue ses opérations militaires malgré le cessez-le-feu.

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme, la répression a fait plus de 11 000 morts depuis le début du soulèvement en Syrie en mars 2012.

Partager cet article