Actualité 

L’ancien commissaire détournait des fichiers pour faciliter le divorce de sa compagne

Le commissaire lyonnais désormais à la retraite écope de six mois de prison avec sursis et 10 000 euros d’amende. Michel Garnier a été condamné hier par le tribunal correctionnel de Lyon  pour avoir utilisé des fichiers policiers dans le but d’accélérer la procédure de divorce de sa compagne, révèle leprogres.fr.  Alors qu’il était en fonction, l’agent avait notamment cherché dans des fichiers d’immatriculation des preuves de la propriété d’un véhicule que se disputait l’ancien couple.

 

Lors d’une précédente audience, Michel Garnier avait déjà reconnu avoir demandé à un de ses subordonnés de prendre en photo l’ex-mari, huissier de justice. Le divorce de sa compagne n’a toujours pas été prononcé.

 

Partager cet article