Actualité 

Les maires Front de gauche signent leur traditionnel arrêté anti-expulsion

Vénisseux, Vaux-en-Velin, Grigny, Givors et Pierre-Bénite : comme chaque année depuis 1990, les maires communistes (aujourd’hui Front de gauche) du Grand Lyon ont signé ensemble des arrêtés anti-expulsion et anti-coupure d’énergie pour s’opposer aux expulsions locatives qui vont reprendre avec la fin de la trêve hivernale de ce jeudi. Les élus seront reçus cet après-midi par le préfet délégué à la défense et à la sécurité, Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts. En même temps que cette rencontre officielle, un rassemblement de soutien devrait avoir lieu à 16 heures devant la préfecture du Rhône.

 

Comme chaque année, le préfet devrait attaquer ces arrêtés municipaux et comme chaque année, le tribunal administratif de Lyon devrait suspendre ces arrêtés.

Partager cet article