Actualité 

Un incendie signé par les opposants au TGV Lyon-Turin

Après le sabotage des gares de Lyon Part-Dieu et Perrache, les anti-TAV (Treno ad altà Velocità ) auraient encore frappé, cette fois-ci près de Grenoble. La nuit dernière, un camion de la société de travaux publics Spie Batignolles à Saint-Martin-d’Hères a été incendié. La propagation du feu a endommagé un bâtiment ainsi qu’un autre poids lourd.

 

Un tag  « collabos du TAV » découvert sur un mur des locaux fait ainsi peser le soupçon sur les opposants à la construction du TGV Lyon-Turin. Depuis la signature le 20 janvier 2012 des accords ministériels entre la France et l’Italie, plusieurs actions ont été attribuées au mouvement anti-Tav. Le président du Conseil italien Mario Monti a assuré la semaine dernière que les travaux se poursuivraient malgré la contestation.

Partager cet article

L'AUTEUR
Sarah Bosquet
En BREF

[Tribune] Comment faire gagner en légitimité le fonctionnement de l’Union Européenne ?

par Tribune. Aucun commentaire pour l'instant.

Le « fact-checking » pour rétablir la vérité ?

par Rue89Lyon. 245 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Manif du GUD interdite : combien de militants d’extrême droite dans les rues de Lyon ?

par Rue89Lyon. 2 927 visites. 3 commentaires.