La Grenobloise
Le blog La Grenobloise est tenu par des étudiants en journalisme à Grenoble, qui ont envie de mettre un coup de projecteur sur leur ville.
Blogs  La Grenobloise 

La présidentielle vue par les apprentis journalistes grenoblois

Une douzaine d’étudiants de l’école de journalisme de Grenoble (Isère) ont créé leur propre site internet, « Si j’étais président 2012 », pour couvrir la campagne présidentielle, en partenariat avec le Dauphiné Libéré. Mis en ligne le 16 janvier, le site traite l’information de manière décalée et ludique.

« En attendant de tous se retrouver devant notre écran de télévision en mai prochain, émus devant une moitié de visage, lancez-vous dans la campagne avec nous ! ». Avec ce slogan, les étudiants de l’école de journalisme de Grenoble (EJDG) (Isère), en partenariat avec le Dauphiné Libéré, proposent aux internautes de décortiquer la campagne présidentielle sous tous ses angles à travers leur site « Si j’étais président 2012 ».

Créé par une douzaine d’étudiants en seconde année de master de journalisme en novembre et mis en ligne le 16 janvier, ce site internet traite de la campagne présidentielle française d’une manière originale et décalée. Reportages, dossiers, interviews réalisées dans les bulles grenobloises, chansons, vidéos, fiches sur les candidats… le site permet aux internautes d’approfondir leurs connaissances de manière ludique en adoptant un ton différent de celui des médias plus classiques. « L’information est présentée différemment pour approcher tout type de public car la présidentielle concerne tout le monde », rappelle Frédéric Aïli, directeur des éditions Sud-Isère du Dauphiné Libéré.

D’un projet pédagogique à un site internet

La fabrication du site a permis aux étudiants de travailler sur le web en utilisant différents supports. « Le but est que les étudiants débrident leur créativité journalistique et repoussent leurs limites alors qu’il leur est demandé de plus en plus de se couler dans le moule une fois arrivés sur le marché du travail », précise Florent Bouchardeau, rédacteur en chef de « Si j’étais président 2012 » et ancien étudiant de l’EJDG. « Ce site est une très bonne opportunité de travailler sur un sujet complexe, l’élection présidentielle, mais de façon décomplexée en abordant le sujet par les entrées qui nous paraissent intéressantes », ajoute Déborah Gay, l’une des étudiantes de l’EJDG.

Commencé comme un projet école, « Si j’étais président 2012 » est rapidement devenu un site internet à part entière avec ses 26000 pages vues depuis la mise en ligne. « On voulait proposer aux étudiants un projet pédagogique et innovant autour de l’élection présidentielle. Au départ, on souhaitait faire un webdocumentaire. Mais on voulait quelque chose où on pouvait être dans la réactivité en permanence. Le Dauphiné Libéré avait déjà créé le buzz en 2007 avec quelcandidat.com. Cinq après, c’était intéressant de repartir sur un autre projet », explique Frédéric Aïli.

L’école de journalisme de Grenoble fait partie des treize écoles reconnues par la profession en France. C’est la seule dans la région Rhône-Alpes.

Partager cet article
Tags

Voir tous les articles de ce blog