Actualité 

Une issue pour les salariés de Veninov ?

« C’est notre combat qui les a convaincus ». Stéphane Navarro, délégué syndical de la CGT à l’usine Veninov, reste confiant. Le groupe autrichien Windhager-Garten propose de réembaucher une cinquantaine de salariés (sur 88) de l’usine de toiles cirées Veninov et de redémarrer l’activité à partir de septembre. Stéphane Navarro a rencontré les potentiels repreneurs ce lundi sur le site de l’usine :

 

« Ils sont spécialisés dans des produits de jardinage. Ils veulent s’implanter dans le sud de l’Europe et Veninov est une bonne porte d’entrée. »

L’usine est placée en liquidation judiciaire depuis juillet 2011. Les salariés occupent depuis cette date le site pour éviter le démantèlement des machines.

 

« Aujourd’hui nous réfléchissons à un nouveau organigramme qu’on proposera au groupe Windhager-Garten. Mais nous occuperons l’usine tant que la reprise ne soit pas définitive », déclare M. Navarro.

Les entrepreneurs autrichiens prévoient de réembaucher 120 à 150 personnes pour 2015.  Le liquidateur judiciaire et le tribunal de Nanterre devraient se prononcer avant la fin de février.

 

Partager cet article