Société 

Aulas joue du djembé avec 600 patrons, « la pire musique au monde »

Rock star / Il y a des histoires qui se racontent longtemps après qu’elles aient eu lieu. C’est le cas d’un concert improbable qui a suivi un congrès très sérieux, dont Jean-Michel Aulas a été l’une des 600 stars, frappant sur un djembé au Transbordeur. On a failli ne jamais le savoir, mais c’était sans compter son immortalisation faite en règle par le photographe Richard Bellia, sans parler d’une vidéo son et lumière à ne pas manquer.

Crédits photos : Richard Bellia

Oui c’est vrai, l’actu de Jean-Michel Aulas aujourd’hui ce n’est certainement pas le fait qu’il ait été initié à l’art du djembé il y a trois ans avec des copains comptables. C’est plutôt la signature par le maire de Décines du permis de construire du Stade des Lumières, ce vendredi matin. Passé ce constat qui en dit long sur le travail des journalistes de Rue89Lyon un vendredi d’hiver glacial, revenons quand même sur l’histoire d’une vidéo mettant en scène le président de l’Olympique Lyonnais et donc futur propriétaire d’un Grand Stade, qu’il faut regarder jusqu’au bout, pour la performance (la vôtre, pas celle des acteurs du film).

Richard Bellia, photographe émérite écumant les salles de concerts et les prés des festivals depuis trente ans, reçoit un coup de fil un jour de décembre 2008, d’un copain technicien au Transbordeur. Il le convie à venir voir le plus vite possible ce qui se passe dans la salle de concert, en ces termes :

« Tu devrais venir faire des photos, on vient d’installer six cents djembés, c’est des Allemands qui les ont livrés pour une animation. Il y a un congrès de comptables ce soir, c’est pour ça. »

Il n’en faut pas plus à Richard Bellia pour filer presto à Villeurbanne, et immortaliser les 600 djembés posés sur les sièges de la salle. Une boîte d’audit financier a loué la salle ce soir-là pour fêter un anniversaire avec ses clients amis et a programmé, pour animer la soirée, une grande initiation au djembé. Richard Bellia raconte :

« C’est une boîte allemande qui fait ça, c’est de l’animation : quatre types viennent pour dire à la partie gauche de la salle de faire « toum, toum-toum-toum », puis à l’autre partie de la salle de faire « doum-doum, doum ». Et ensuite tout le monde ensemble. Ils mettent le feu, tout le monde s’applaudit. »

La suite des événements, ce soir de décembre au Transbo, on la lui a racontée, car Richard Bellia qui n’était pas badgé a été chassé de la salle. « Ils avaient un photographe-maison ».

Les techniciens du Transbordeur, eux, en revanche, sont restés. A la fois inquiets et excités à l’idée de savoir ce que peut donner le son de djembés tapés par 600 experts-comptables. L’un d’eux n’a pas pu résister à l’envie de filmer le prodigieux spectacle avec son téléphone.

Richard Bellia, jamais avare d’anecdote, en a fait un très bon billet sur son blog, cette semaine. Mais pourquoi n’en parler qu’aujourd’hui ?

« C’était l’une des mes résolutions pour mes 50 ans. Je mets un temps fou pour écrire, j’ai une liste de choses à ne pas faire. Je déteste les expressions idiomatiques. »

La vidéo faite ce soir de décembre 2008 n’a elle aussi été mise en ligne que ce 1er février 2012. Le photographe avait demandé aux techniciens auteurs du film de patienter :

« Attendez que ce soit de la bonne vieille charogne, que ça se mange bien. Il y a des choses, comme celles-là, qui vieillissent bien, vous verrez. »

On confirme, ça a très bien vieilli.

600 experts-comptables jouent du djembé avec Jean-Michel Aulas from Richard Bellia on Vimeo.

 

Partager cet article
Tags

L'AUTEUR
Dalya Daoud
Dalya Daoud
Redchef à Rue89Lyon.
En BREF

La piscine de Gerland rouvrira finalement en attendant le futur bassin promis

par Rue89Lyon. 467 visites. 1 commentaire.

Les archives de Lyon ont besoin de vos photos de mariage

par Rue89Lyon. 532 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 459 visites. Aucun commentaire pour l'instant.