Actualité 

Législatives : Philippe Meirieu fait cavalier pas tout à fait seul


Crédit photo : Thomas Francillard

La première circonscription a fait l’objet d’un accord national entre Europe Ecologie Les Verts (EELV) et le parti socialiste, puis d’un conflit bruyant dans la baronnie de Gérard Collomb, maire de Lyon. Désigné candidat unitaire de la gauche, Philipe Meirieu (EELV) a toutefois lancé sa campagne ce lundi en montrant son premier tract, affublé des couleurs écologistes mais aussi du sigle du poing et de la rose.

Le pédagogue, ex-socialiste passé chez EELV, devra faire campagne sans l’appui du maire de Lyon, et avec un enthousiasme très retenu de la part de la fédération du Rhône. Son président, Jacky Darne, lui aurait toutefois assuré un « traitement loyal ».Thierry Braillard, candidat PRG que Gérard Collomb aurait voulu voir soutenu par le PS, fera également campagne, en candidat dissident de la gauche.

Philippe Meirieu s’est hier entouré de deux militants socialistes, qui ont tenu le discours de l’unité pour battre le conseiller municipal UMP Michel Havard, lequel détient aujourd’hui la première circonscription. « Nous ne sommes pas seuls, les militants socialistes prendront leurs responsabilités et respecteront l’accord national pour faire gagner la gauche », ont déclaré les militants.

A lire aussi :

Pourquoi François Hollande doit sanctionner Gérard Collomb

Collomb contre les « Khmers verts »

Gérard Collomb joue au dissident

Le maire de Lyon en désaccord violent avec le PS

Partager cet article

L'AUTEUR
Dalya Daoud
Dalya Daoud
Redchef à Rue89Lyon.
En BREF

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 240 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Orhane : dis-moi où tu habites, je te dirai si tu subis bruit et pollution de l’air

par Rue89Lyon. 1 175 visites. 1 commentaire.

Contre l’A45, une première fête pour relancer la mobilisation

par Rue89Lyon. 1 000 visites. Aucun commentaire pour l'instant.